Parent au quotidien

Quand les enfants nous font craquer

Attention! Pour éviter toute confusion, je ne parle pas de tous ces moments pendant lesquels tu es complètement gaga de ta progéniture! Non, non, non! C’est plutôt les moments où tu te sens nulle, mauvaise mère et pendant lesquels tu t’auto-flagelles et te dis que tu n’es peut-être pas faite pour être mère!

Avant de parler de parentalité positive, qui est un concept très plaisant bien évidemment, je voulais te parler de la vraie vie de maman, de parents! Je suis comme toutes les mamans, je me sens parfois souvent fatiguée, par mon travail à temps plein, ma vie de couple, ma vie de maman, mes créations de brassières, le blog, la maison… Bref! Beaucoup de choses à gérer en même temps comme toi sans doute! Oui, tu as remarqué, la maison arrive en dernière position! (Chacun ses priorités!)

Dans ce contexte là, même si l’on se promet de ne pas crier, de ne pas s’agacer pour essayer d’être une mère parfaite… Il y a des chances pour que cette promesse ne soit pas tenue! Là, tu égratignes grandement l’image de la Super-Maman que tu voulais être! Difficile retour à la réalitéOn se sent envahi par une terrible culpabilité, aussitôt que l’on déroge à notre code de bonne conduite!

Ce que l’on met peu en avant, dans la parentalité positive, ce sont les bénéfices AUSSI pour les parents!

Le point fort de la parentalité positive, je trouve, c’est de prendre du recul sur les situations que l’on vit au quotidien et qui nous épuisent. C’est donc une manière de prendre conscience de nos réflexes dictés par la fatigue, le quotidien et les réactions que l’on a vu enfant!

Le but de cet article est de pouvoir corriger ces réflexes et de les adapter au mode d’éducation que l’on souhaite vraiment et pas forcément celui que l´on nous a inculqué, transmis.

C’est aussi de chercher comment faire pour que tout le monde, enfin surtout toi/moi petite maman éreintée, cernée... Puisse vivre, au mieux les différentes phases, que comporte l’enfance, aussi pénibles qu’inévitables!

Je me suis retrouvée récemment désemparée face à une situation du quotidien avec Fripouille, je t’en parlais ici! Peut-être que certaines d’entre vous se reconnaîtront…

J’avais complètement oublié CE livre que j’avais commencé à lire trop tôt, par rapport à l’âge de Fripouille. Il était grand temps qu’il réapparaisse! Beaucoup d’entre vous le connaissent sûrement mais je le présente, pour les mamans qui viennent d’arriver sur le marché de la maman désemparée!

Il porte un titre qui indique parfaitement  le moment auquel tu as besoin d’ouvrir ce livre (l’idéal c’est même avant mais pas trop tôt, comme moi, parce que tu ne te sentiras pas concernée!) :

J’ai tout essayé!” Écrit par Isabelle Filliozat, en collaboration avec Anouk Dubois pour tous les dessins.

j'ai tout essayé Isabelle Filliozat

On ne la présente plus, Isabelle Filliozat… Auteure, psychothérapeute et conférencière. Particulièrement sensible à la relation à l’autre, la relation parent/enfant. Elle a publié de nombreux ouvrages sur l’enfant et ses émotions.

L’intérêt du livre que je te présente aujourd’hui, tient entre autre à ces petites scènettes du quotidien dans lesquelles on se retrouve facilement.

Les récapitulatifs et notions à retenir sont dans les encadrés bleu.

L’émotion ressentie par l’enfant est clairement exprimée quand celui-ci n’est pas forcément à même de mettre des mots dessus! Soit parce qu’il ne parle pas encore, c’est le cas de Fripouille, soit parce qu’il est submergé par ses émotions et n’a pas la capacité de le faire dans la situation qui lui pose problème!

Isabelle Filliozat

Ce livre aborde des situations que l’on rencontre forcément en tant que parents, de l’âge de 1 an à 5 ans! (Navrée de te l’apprendre, si tu ne le savais pas encore!)

Isabelle Filliozat

Des astuces  pleines de bon sens pour se faciliter le quotidien et donc faciliter celui de notre tout petit par la même occasion.

Isabelle Filliozat

Mettre en place des routines, de cette manière, les questions ne se posent plus! Ton bambin saura ce qu’il doit faire selon la situation et cherchera moins à discuter! (enfin normalement!)  Evidemment tout ceci demande de la patience et de la persévérance… Mais l’apaisement est au bout du tunnel!

J’utilise fréquemment la proposition de choix pour la sortie du bain! Si je dis  à Fripouille, “tu vas bientôt sortir…” Fripouille dit “non“. Quand je lui dis “ça y est tu sors de l’eau!” il me dit “non! bain“!

Par contre si je lui demande “tu veux sortir tout seul comme un grand ou est ce que tu veux que maman te porte?” Selon son humeur, Fripouille choisi la manière dont il veut sortir de son bain… Pas mal non?

Isabelle Filliozat

Ce qui est particulièrement intéressant, c’est d’essayer d’interpréter et de comprendre les sentiments qu’ils peuvent éprouver à ces âges la… Nos petits viennent se heurter à des interdictions, à des découvertes incroyables, à des frustrations terribles…

Isabelle Filliozat

 

L’essentiel pour prévenir les situations difficiles :

  • Impliquer son enfant
  • Le responsabiliser
  • Lui accorder de faire des choix
  • Essayer de le comprendre et de l’aider à verbaliser ses sentiments

Tout ceci valorise notre enfant, lui montre aussi que l’on entend son ressenti et que nous sommes à ses côtés pour l’accompagner dans sa découverte du monde et des règles qui en font parties, de ses émotions et dans son apprentissage de l’autonomie.

Pour les flemmardes (niveau lecture) voici un entretien avec Isabelle Filliozat qui tourne autour des sujets abordés dans le livre.

 

quand les enfants nous font craquer

Si tu es au bord de la crise de nerf, viens on en discute! Si tu as des techniques (qui marchent) n’hésite pas à les partager!!

 

Source Image à la une

 

12 thoughts on “Quand les enfants nous font craquer

  1. Bonjour,
    Je connais très bien ce livre puisque je l’ai acheté pour ma fille qui avait exactement les même problèmes que vous avec son fils qui a maintenant sept ans.
    Après l’avoir bien lu elle a appliqué les conseils qui y sont présentés et je puis vous assurer que la transformation a été radicale, qu’elle soit de Luca dans son attitude ou de sa maman dans sa façon de présenter les choses.
    Depuis, ma fille n’a plus guère de soucis, elle responsabilise systématiquement son fils lorsqu’il y a des décisions à prendre et je peux vous dire que ça marche pratiquement à tous les coups.
    Un excellent livre à lire très attentivement par les mamans et les papas dés l’âge de 3 ou 4 ans, je pense.
    Je vous souhaite une très bonne journée,
    Claude

  2. Merci pour cet article…il me rassure un peu dans ce que je fais (le bain, je procède comme toi!). Mais je sens qu’il peut m’être très utile avec Fleur dans pas mal de situations. Et vu le commentaire de Claude, ça me conforte dans ce sens!

  3. Quand j’ai vu le titre de ton article hier matin j’ai eu une furieuse envie de le lire !!! Et je n’ai pas été déçue !!! Enfin sauf par le fait qu’un problème de connexion m’a empêché de te laisser un commentaire !!! Alors je reviens ici aujourd’hui !
    Ce livre a l’air super ! J’applique ce genre de méthode avec ma fille (enfin sauf quand je suis épuisée parce qu’on reste humaine et parfois la patience nous fait défaut) et ça marche vraiment bien. Je vais essayer de trouver le livre pour en savoir d’avantage !

    1. Merci d’être revenue! Si le principe général te plaît, je te le conseil vraiment! Oui, comme je le dis dans l’article, certaines informations sont du bon sens! Ce sera un complément par rapport à ce que tu appliques déjà! Tu me diras si tu l’achètes, ce que tu en penses!? 😉

  4. J’adore ce livre aussi ! Il est très concret. je l’avais lu tôt également mais pour être sûre de ne pas l’oublier je le laisse bien apparent dans la bibliothèque… Je le ressors tous les trimestre et le relis toujours avec un problème / un regard nouveau, d’autres questions en tête et en retire toujours du positif !

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.