Projet 52 photos Ma

#16 Ma semaine en bulle et en image

je dois admettre qu’après trois semaines sans rouler, j’ai un peu morflé cette semaine! J’ai passé en moyenne 3h/4h dans ma voiture par jour… Alors, je me suis contentée d’aller à l’essentiel! Le thème agricole de la 36 ème semaine de Mà ne pouvait pas mieux tomber, au regard de l’actualité de la semaine. Même si en réalité, c’est un sujet d’actualité depuis bien plus longtemps! Donc ma participation pour cette semaine, c’est le billet complet!

Paradoxalement, pour moi ce thème est assez difficile… Parce que je vous ai déjà montré, il y a quelques mois, un défilé de tracteurs. Je photographie et partage régulièrement des paysages champêtres. Des vaches… Je suis sur le thème agricole toute l’année finalement!

Hier, vendredi je me suis dit qu’il fallait que je trouve une idée “active”!  J’habite à 2,6 km de La Ferme des vaches heureuses! Je ne m’y étais jamais rendue… J’avais déjà acheté leurs produits (Yaourth) dans un petit commerce du village voisin. Hier sur la route du retour, je m’y suis donc arrêtée.

Déjà, j’adore le nom de cette ferme! La ferme des vaches heureuses!

La ferme des vaches heureuses

 

On y trouve des yaourts, des fromages blancs, de la crème, de la glace, du fromage… Tout est produit de manière locale! Pas de conservateur ni de stabilisants… Les dates limites de conservation sont courtes! Malgré tout j’ai acheté des produits qui vont jusqu’au 20/09, ce qui est tout à fat correcte! 

La ferme des vaches heureuses

 

J’ai acheté du fromage à l’ail et aux fines herbes, le Tartinien, excellent! Oui, nous l’avons goûté le soir même!

La ferme des vaches heureuses

 

J’ai aussi craqué pour de la crème glacée à la vanille, il devrait encore faire chaud la semaine prochaine!

La ferme des vaches heureuses

 

Et des yaourts aromatisés, Fripouille et son papa n’aime pas les morceaux, que nous connaissons déjà! La ferme des vaches heureuses propose aussi des crèmes dessert à la vanille, café, chocolat…

La ferme des vaches heureuses

 

Du producteur au consommateur directement, pas d’intermédiaire, pas de queue aux caisses. Une personne pour t’accueillir qui aime son métier. Sur le chemin, j’ai trouvé une ferme qui vend de la viande et une autre des légumes…

Agricole

C’est bien à chacun d’entre nous, autant que possible, à faire l’effort de savoir ce que l’on achète, ce que l’on consomme et de savoir à qui revient les bénéfices du travail fourni! 

Qu’en pensez-vous? Comment consommez-vous?

46 thoughts on “#16 Ma semaine en bulle et en image

  1. Nous essayons autant que possible d’avoir recours à ce type de produits et surtout à mettre en valeur le travail de personnes qui se donnent la peine.
    Au moins, nous savons ce que nous consommons.

  2. je suis entièrement d’accord avec toi, j’achète aussi local que possible, et c’est bien meilleur !
    J’aime bien le nom des Vaches heureuses ! belles photos…

  3. Sympathique comme tout cette ferme des vaches heureuses et si leurs produits sont bons, que demander de plus. Un bel engin agricole comme je les aime !
    De notre côté, nous sommes assez gâté en produits locaux et nous avons même les agneaux en direct du producteur, un vrai délice.
    Bon week-end
    Bisettes de lysette

  4. J’adore la bouille de la vache sur l’étiquette. Difficile pour nous d’aller directement à la ferme mais si j’habitais à la campagne je le ferai. On essaie de n’acheter que français, je regarde la provenance pour tout et je paie plus cher les oignons, l’ail, je fais gaffe pour la viande et nous en mangeons moins mais l’achetons chez le boucher… Je trouve que les agriculteurs devraient être payés à un prix qui leur permette de vivre et que les intermédiaires exagèrent vraiment, mais ça semble compliqué avec l’Europe.

    1. Complètement, c’est anormal de travailler toute l’année comme des dingues dans des conditions assez difficiles pour ne quasiment rien gagner!
      Nous faisons pareil ici la viande chez le boucher, autant en manger moins mais savoir d’où elle vient!

  5. Bonjour Valérie,
    Ils ont eu une bonne idée d’appeler leur ferme de la sorte, surtout que d’après votre commentaire c’est la réalité.
    Nous qui adorons la nature ne pouvons que partager tout ce qui est dit dans votre article.
    Habitant en milieu rural, avec mon épouse nous avons trouvé une ferme où nous pouvons acheter du boeuf bio vendu sur place et en plus tout emballé sous vide ce qui nous permet de le mettre au congélateur sans manipulation.
    A quelques kilomètres de la maison j’ai déniché un éleveur de porcs en plein air, dans des prés.
    Il fait également des agneaux. Tous ces animaux n’ont jamais consommé de produits venant de l’industrie agro-alimentaire.
    En plus, ce que j’aime bien c’est que ces gens sont d’une extrême gentillesse.
    Bien sûr leurs produits sont peut-être un tout petit peu plus cher que dans les hyper marchés mais quelle différence lorsqu’on les mange.
    Et puis, comme nous disons, mieux vaut en manger un peu moins en quantité mais au moins se régaler.
    Aider ces paysans qui travaillent très dur est pour moi un plaisir et j’estime en avoir un retour au moins égal.
    Nous sommes, je pense, de plus en plus nombreux à refuser la grande “bouffe” qui fait tant de mal à tant de gens.
    Et puis pour ceux qui habitent en ville, les AMAP sont une très bonne solution, mais c’est vrai qu’il faut s’en donner la peine.
    Très bel article qui m’a encore fait bien parler.
    Je vous souhaite un bon dimanche après midi,
    Claude

                  1. Pas de problème. Tu me diras quand tu iras ce que tu en as pense 😉
                    La Sicoly est moins connue qu’Uniferme qui est tres bien placee et facile d’acces.
                    Mais les 2 sont géniaux et au moins font travailler les agriculteurs de nos regions.

  6. Il est certain que je consommerais mieux au niveau qualité si j’avais des producteurs à proximité, mais en banlieue parisienne, pas évident.

    1. Oui, ça se complique forcément et après le problème c’est aussi de multiplier les lieux dans lesquels tu fais tes courses… Ça devient un vrai marathon, passer chez le boucher, faire le marché, aller à la ferme pour les yaourts, la ferme pour les légumes! Enfin je ne vais pas me plaindre! Il y a plus désagréable!

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.