Tranche de vie

Comme une envie de foutre le camps

Voilà on se retrouve 4 ans après avoir acheté notre maison à ne pas avoir fini les travaux et quand je dis pas fini, tu verrais ça tu tomberais à la renverse! 

Source de l’image à la une

Petit exemple nous avions commencé à installer une gaine pour une ventilation dans la salle de bain (on habite une maison en pisé avec plein d’humidité, oui je sais ça fait rêver!). Pour laisser la gaine en attente dans le placard sous l’évier (en attente de faire un trou dans la toiture pour l’évacuation). Resultat, ça fait 4 ans que nous n’avons PAS de placard dans notre salle de bain! C’est pourtant bien pratique tu l’admettras!

Nous avons tout juste une colonne en plastique à tiroirs qui basculent en avant aussitôt que tu laisses plus de deux tiroirs entrouverts en même temps! (Ça aussi ça fait rêver!)

Je te passe les autres détails de travaux engagés ici! Sur ces entrefaites nous avons eu Fripouille, là notre vie a considérablement changé, nos priorités aussi! Autant te dire que depuis son arrivée, la maison n’a plus évoluée! Nous bricolons de temps en temps le week-end… Et encore!

Financièrement, l’achat d’une maison plus l’arrivée d’un enfant… Font qu’on essaie de se payer deux semaines de vacances en été et puis c’est tout! (tu me diras c’est déjà pas mal!) En perspective de gros travaux, c’est la mise aux normes de la fosse…

Et puis là subitement, je ne sais pas ce qui m’a pris ce dimanche, j’ai eu une furieuse envie de foutre le camps! Faire nos bagages! Se payer le luxe de voir la mer alors qu’on n’est pas au mois d’août! Une folie! Quitter cette maison dans laquelle nous n’avons plus l’énergie d’entreprendre des travaux!

Prendre une chambre sur booking.com, avec vue sur la mer, spa et piscine intérieure!

Évidemment juste avant Noël, les fêtes de fin d’année, on ne peut pas dire que ce soit raisonnable mais voilà j’ai craqué! A l’heure où tu lis ces lignes, nous sommes arrivés dans le sud au bord de la mer, peut-être même sommes nous en train de nous baigner! Bref! Un immense bonheur d’avoir succombé à cette envie!

On a foutu le camps!

40 thoughts on “Comme une envie de foutre le camps

  1. oh je te comprends! comme je te comprends!
    c’est pareil chez moi (je t’épargne les détails de ma masure ;-))
    et il me prend de ces mêmes envies… auxquelles je ne résiste pas!
    vive la mer, vivent les vagues et le bonheur d’y être ensemble!

  2. t’as bien fait, na! profitez bien surtout, reviens en grande forme…les travaux attendront bien une semaine de plus 🙂 je t embrasse et bonnes vacances ma webinette 🙂

  3. C’est ce qu’il faut parfois ! Partir sans prévoir, partir avant de péter un plomb! courage pour votre maison….déjà nous ici faire des tout petits travaux dans du neuf ça me gave alors…force !!!ressourcez vous bien !!!!

  4. Ca fait du bien de craquer parfois…
    Et pour la maison humide, je comprends plus que bien… J’habite aussi une vieille maison en pisé et je galère avec l’humidité qui se glisse partout… Et avec 2014 qui a été une année très mouillée, les murs ont pas séché en été du tout et comme 2015 n’a pas été sèche plus que de raison (chaude mais pas sèche..), on commence l’hiver avec de l’humidité dans les murs comme on devrait le finir… (et comme je suis locataire, même pas possible d’envisager des travaux d’amélioration ! )

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.