Tranche de vie

Typiquement masculin 

Suite à mon escapade Parisienne, j’ai eu deux jours de récup! Fripouille et moi en avons profité pour rattraper les câlins qu’on ne s’était pas fait, jouer à cache cache, remettre à manger aux oiseaux… Vu le soleil radieux, nous avons passé beaucoup de temps dehors. J’ai retrouvé le jardin et me suis dit qu’on allait avoir un boulot pas possible au printemps! Fripouille a fait de l’escalade” dans les troncs d’arbres…

typiquement masculin

Il est monté sur le château par le pont levis…

Typiquement masculin 

Il a regardé au loin, du haut de sa tour, les montagnes enneigées!

Typiquement masculin 

Après un très long moment passé dehors, j’ai expliqué à Fripouille qu’on allait rentrer se mettre au chaud!  Je l’ai attendu pour descendre les escaliers, un peu vieillots… 

Là, j’aperçois du sang sur sa main et lui dit : “Tiens! Tu t’es fait un p’tit bobo, tu saignes un peu!”   Et à cet instant tout bascule! Fripouille remarque alors sa blessure…

Il a commencé à geindre mollement  “aïe aïe!”   Moi d’un ton calme “on va aller se laver les mains et je te mettrais un petit pansement, ok?” Lui “o..kayyy, aïe aïe… Moi, beaucoup mal”

Et c’est monté crescendo, je l’ai pris dans mes bras pour le monter dans la salle de bain à l’étage… “Attention! Maman bobo à moi!!”

Typiquement masculin 

Il s’est lavé les mains “aïe, aïe pite pite” j’ai mis le pansement. Là, déjà ça allait mieux. 😉

Il a passé tout le reste de la journée du mercredi doigt tendu en l’air! Il n’a pas pu prendre sa fourchette en disant “Non! peux pas, moi bobo!”  

Bref! Il m’a fait penser à quelqu’un! 😉  

 

Alors, si tu as les mêmes à la maison, lève le doigt! Au moindre bobo il faut appeler les pompiers, prévenir la famille que l’heure est grave?! 😉

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

18 thoughts on “Typiquement masculin 

  1. Je ne lève pas le doigt car j’ai un dur de dur comme on dit ! Rien ne l’arrête.
    J’aime bien ton nouveau blog, la seule chose que je regrette et que lorsque je partage sur twitter, je n’ai plus ton nom.

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Hellocoton