Nos livres

L’aider à apprivoiser ses peurs tout seul

Fripouille a eu 3 ans le 25 mars, alors je te passe les OMG, les #oùestmonbébé, les “ça passe trop vite”! Mais c’est affolant! Bref! Il y a quelques mois déjà, Fripouille a  commencé à avoir peur des fantômes. Ça a tout bêtement démarré avec Halloween, nous ne fêtons pas Halloween mais avec toutes les campagnes publicitaires à la télévision, dans les magasins… Difficile de passer à côté. Alors comment faire pour apprivoiser ses peurs? Avec cette fête est arrivé son lot de fantômes et de déguisements qui font peur…  Aujourd’hui, quand Fripouille approche d’une pièce qui n’est pas allumée, il demande s’il n’y aurait pas, à tout hasard, une sorcière planquée dedans.

Il parle aussi très souvent de fantômes et adore mettre une mini couette sur sa tête pour faire le fantôme à son tour! À chaque fois que Fripouille me demande s’il y a une sorcière ou un fantôme, je lui réponds qu’ils ne sont que dans les livres et les dessins animés!

Un jour, nous étions dans la salle de bain et il a pris un visage de circonstance pour me dire “haaaa! maman un tantome! A yaide!” Et là je me suis lancée dans un combat avec Le Fantôme de la Salle de Bain munie d’une épée virtuelle. J’ai invité Fripouille à venir lui donner un ou deux coups de pieds… Ce qu’il a fait sans se faire prier! On a achevé le fantôme en un rien de temps. Il faisait moins le malin! 😉

Maintenant, quand Fripouille me parle de fantômes ou de sorcières, je lui dit “hé, tu sais ce qu’on leurs fait à eux, tu te souviens du Fantôme de La Salle de Bain?!” Là généralement il part directement refaire le combat et hop il sourit! il a chassé le fantôme! J’essaie de dédramatiser et de tourner ça en jeu, pour que ça prenne moins d’importance et qu’il apprenne à surmonter ses peurs. Je n’oublie jamais de lui rappeler que nous aussi, les adultes, nous avons peur parfois…  

 

 

Ce qui fonctionne bien chez nous pour l’aider à apprivoiser ses peurs tout seul :

  • L’aider à en parler : n’hésite pas à aborder le sujet par le biais de livres ou de dessins animés lorsqu’il y a quelque chose ou un personnage effrayant. 
  • Montrer l’exemple : il est bon de montrer à ton p’tit bout que ni papa ni maman ne sont infaillibles! Tu as peur aussi mais pas forcément des mêmes choses. C’est rassurant et ça peut faciliter un échange sur le sujet. Il est normal d’avoir peur!
  • Trouver des astuces pour “combattre” les vilains pas beaux : tu as le droit de sortir tout ton attirail, épée/baguette magique, baisser le pantalon du fantôme, mettre les doigts dans le nez de la sorcière, lui mordre l’oreille… Bref, tout est permis!

 

Quand Fripouille se couche, il nous dit souvent en montrant du doigts dans la pièce “Une sorcièèèère!!” on enchaine sur un petit combat rapide pas trop excitant. Une fois qu’on s’est débarrassé de la vilaines sorcières on choisi les histoires qu’il veut lire et il n’en parle plus.


 

J’ai trouvé tout dernièrement ce très joli livre “Mes petites peurs” pour aborder le sujet : les choses, objets, personnes qui nous effraient! Aux éditions La Martinière jeunesse, tu peux te procurer ce livre ici!

Source de l’image à la une

apprivoiser ses peurs

 

Avec des jeux de superpositions d’une page à l’autre, des dessins très explicites pour les enfants, nous allons à la rencontre des montagnes de petites peurs auxquelles doivent faire face nos tout-petits. “Quand j’ai la trouille, dans mon ventre ça gargouille“, des mots simples et amusants pour parler de son ressenti et de ses peurs.

apprivoiser ses peurs   

La peur du noir avec ses méchants imaginaires, les bruits dans la nuit… Comment les chasser? Avec “Une veilleuse merveilleuse et ma chemise de nuit 100% anti-dangers“. Une veilleuse et des petites astuces bien personnelles pour se protéger de ce que les enfants ne voient pas.

apprivoiser ses peurs

 

Ici, on parle d’Halloween avec ces gentils fantômes, c’est aussi amusant d’avoir peur et de faire peur.

apprivoiser ses peurs

 

La peur de l’orage, on la connait bien ici, c’est une des 1ère peur que Fripouille a exprimée autour de 2 ans, je t’en parlais ici. “Chanter pour se donner du courage”  et détourner l’attention aussi, pourquoi pas!

apprivoiser ses peurs

 

La peur des insectes, des piqures… Toutes les peurs y passent, d’autres sont à découvrir dans ce livre très complet. “Moi aussi quand j’étais petite, j’avais peur de tout!“.

 

apprivoiser ses peurs

 

Puis la petite fille a grandi, sa montagne de peur a rétrécie!

 

apprivoiser ses peurs

 

apprivoiser ses peurs

 

Quant à moi, j’ai bien essayé de m’imaginer en train de baisser le pantalon d’un de ses enf…rés fous furieux… ça ne marche pas! C’est bien pour cette raison que je trouve l’enfance si fabuleuse!

 

Et chez toi, quelle technique utilises-tu pour apprivoiser ses peurs? Tes enfants ont peur de quoi?

 

 

Cet article n’est pas sponsorisé.

 

7 thoughts on “L’aider à apprivoiser ses peurs tout seul

      1. Je fais simple, je ne ferme pas ses rideaux complètement pour laisser passer la lumière à travers les rideaux et puis je le rassure en lui disant qu’il n’y a pas de monstres et que je suis à côté et dispo s’il a peur la nuit

Les commentaires font vivre le blog et j'adore vous lire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.