Parent au quotidien

De la mère indigne à la belle mère indigne 

J’en connais une sur les réseaux sociaux de mère indigne. Enfin, je ne la connais pas vraiment mais son pseudo est suffisamment fort  pour que je m’en souvienne. C’est presque une mode d’être une mère indigne! C’est tendance de revendiquer un statut de mère indigne avec le # sur Twitter, est-ce que la belle mère indigne est aussi tendance? Ha ha, on va voir ça!

 

De la mère indigne…

Je te propose une petite sélection de Twitt avec ce #mereindigne, il y en a à la pelle! Attention il y a des perles!!

De la mère indigne à la belle mère indigne 

   De la mère indigne à la belle mère indigne 

  De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne 

  De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne      

 

De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne   

De la mère indigne à la belle mère indigne 

 

Tu remarqueras que les mamans se permettent absolument tout! Tu es la maman, tu as tous les droits. (Même s’il faut admettre que ces Twitt font partis d’une conversation et qu’ils sont sortis de leurs contextes!) 

Celui-ci par exemple, remis dans le cadre d’une conversation,devait sans aucun doute être super drôle et approprié! De la mère indigne à la belle mère indigne 

 

 

Mais pourquoi est-ce si bien vu d’être une mère indigne?

En soi, rien de très reluisant puisque ce sont toujours des situations dans lesquelles les mamans ne font pas ce qu’elles devraient ou ce que la situation induit qu’elles devraient faire… Parfois même avec une petite pointe de sadisme! C’est aussi souvent un léger rejet de leur enfant (dans la parole en tous cas)… Peut être, est-ce le besoin  de s’affranchir de ce statut de maman si prenant. Exister en tant que femme malgré le peu de temps qu’il nous reste une fois que l’on devient maman… Pour ne pas être uniquement maman! En tous cas les mamans s’expriment sans retenue, librement!  

 

 

…à la belle mère indigne

Maintenant va chercher sur Twitter des #bellemereindigne… Il y en a eu 2 en 2015, 3 en 2012 et encore ils semblent être sur des comptes Québécois!! Tu dois te demander si je n’ai pas autre chose à foutre faire que de chercher ces conneries sur Twitter!?  Mais bon! Ça révèle quand même quelque chose. Le tabou, le non-dit… Qui plane au dessus de la belle-mère!

Belle mère c’est déjà à lui tout seul un vilain mot. Et alors si on parle de belle mère indigne, alors là il faut directement appeler les services sociaux! C’est pas tendance du tout! Même pas de 3 ème degrés pour le #bellemereindigne. Non, on ne plaisante pas avec ce statut là! Ça ne ferait sourire personne… Et pourtant!

N’aurait-on pas,nous aussi les beaux-parents le besoin et l’envie de lâcher quelques petites vannes ou remarques cinglantes à propos de nos non-progénitures? Ces petites choses que l’on se confie à soi même à propos de nos propres enfants “je le passerais bien par la fenêtre!”, ” j’en peux plus vivement la fin des vacances!”… Sont PROSCRITS! Sous peine d’être affublée du nom de marâtre, sous peine d’être fusillée du regard.

Belle-mère, j’ai horreur de ce mot! D’ailleurs je ne suis pas belle-mère, je suis une adulte qui a intégré la cellule familiale de cet enfant, BO-M, dont les parents se sont séparés (C’est bien trop long pour des présentations à des tiers, je te l’accorde!). Je ne suis même pas la garce de belle-mère qui ai arraché un papa à sa famille. Je ne cherche pas à jouer un rôle de maman que BO-M a déjà… Bref, j’ai rien fait moi et en plus je n’ai rien demandé!

Être belle mère, pour faire simple, c’est avoir tous les désavantages de la maternité sans en avoir aucun des bons côtés! Ta non-progéniture passe exactement par les mêmes phases que tu peux traverser avec ton enfant sauf que ça n’est pas le tien, tu n’as pas droit au câlin qui efface la mauvais crise… Entre autre!

 

Mais qu’ai-je fait pour mériter de porter ce nom?

 

 

11 thoughts on “De la mère indigne à la belle mère indigne 

  1. Pour avoir été une belle mère quelques années, je suis assez d’accord avec ton analyse : les désavantage sans les avantages de la maternité… Bon un jour, sa maman m’a dit que le rejeton avait dit de moi que j’étais sa deuxième maman… j’étais contente mais ça n’avait que peu de poids au final car j’ai été bien vite effacée…
    Soit…
    Quant aux mères indignes, il y avait quand même quelques phrases limites je trouve…
    Gros bisous

  2. Tellement vrai ! Quand je fais ce genre de tweet je mets le #JeSuisUneMarâtre. En fait la mère revendique un statut de mère indigne et moi mon statut de “belle mère” mot que je déteste aussi ! Je partage tellement tes mots ! Merci de ton article ! Passe lire mes partages sur cette vie de belle mère sur mon blog si tu as le temps ! a bientot

    1. Le titre de ton blog est parlant, je suppose que tu dois en parler régulièrement. Je vais aller voir ton blog! Merci à toi d’être passée par ici 😉 Je trouve sympa au moins de se retrouver autour de ce sujet si difficile!
      A bientôt!

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.