Parent au quotidien

5 points qui nous opposent lui et moi

Presque neuf ans de vie commune, un enfant, une ex-femme, un beau-fils, un chat et une vieille baraque à retaper… Forcément, il y a au moins 5 points qui nous opposent lui et moi!

Allez c’est parti, on rentre directement dans le vif du sujet :

 

1- L’éducation

Bah oui! Et en plus on ne peut pas nous reprocher de ne pas l’avoir prévu, puisqu’il avait sa façon de voir les choses sur l’éducation. J’en ai eu un aperçu avec le comportement qu’il adoptait avec BO-M. Bien que celui ci ne soit présent que par intermittence (1 week-end sur deux et la moitié des vacances), une situation particulière donc une paternité particulière aussi…

Pour ma part j’avais mes théories Oui oui oui! Comme tout le monde!! Plutôt précises en plus! Et puis Fripouille est né! Et là raz de marée, tsunami et tempête! Mes théories se sont faites embarquer par le flot d’hormones, d’amour et de sentiments…

Il y a donc eu confrontation entre ce que je projetais de Papa-Fripouille en tant que papa et l’image que lui c’était fait de moi dans mon futur rôle de maman… 

 

2 – Le laissé pleurer!

Le premier point qui a apporté quelques frictions, c’est le fameux “laissé pleurer“… Je n’avais pas d’avis sur le sujet. Je ne m’étais jamais posé la question du couché d’un bébé. J’avais tellement entendu qu’un bébé ne faisait quasiment que dormir au début, que je n’avais pas imaginé que ça deviendrait un vrai sujet épineux! Papa-Fripouille a fini par me sortir ” ah bah oui mais si tu accours tout le temps et que tu ne le laisse jamais pleurer… Forcément!!” et il m’a expliqué la fameuse technique du 5/10/15 qu’il avait mis en pratique avec BO-M… Ça c’est le problème d’avoir un homme avec enfant, forcément il a de l’expérience mais avec l’EX qui était plus ferme et laissait pleurer selon la technique du 5/10/15! 

Perso, je n’ai jamais pu laisser pleurer Fripouille! Avec ma technique qui consiste à ne pas avoir de technique mais plutôt à me fier à mon ressenti, Fripouille n’a pas fait ses nuits avant au moins 18 mois. Sans doute que l’allaitement long et les tétées nocturnes pour faire des rattrapages de câlins ont contribué au shmilblik!

 

3 – L’allaitement!

Le 2ème point qui nous a opposé, c’est l’allaitement! Enfin, c’est un raccourcis, parce qu’en soit Papa-Fripouille n’est pas contre l’allaitement mais il faut admettre qu’il ne pensait pas que ça durerait si longtemps (Moi non plus d’ailleurs)! Il ne savait pas non plus que ça impliquerait tant de choses et de disponibilités de ma part… (Moi non plus!) C’est une sacrément belle aventure mais même en discutant auparavant, il est possible que ça t’emmène là où tu n’avais pas prévu d’aller! Tu peux trouver ici tous mes articles concernant l’allaitement!

 

Là on quitte le domaine particulier de la parentalité et l’éducation pour aborder 3 points qui nous opposent sur des sujets plus généraux du quotidien. Ils n’en sont pas moins importants pour autant!

 

4 – Les jeux… 

Enfin plus précisément, les consoles de jeux video. Alors ça c’est un sujet qui fâche! 

Tu sais que c’est sacrément contraignant, tu te retrouves avec des rendez-vous obligatoires qui commencent à 20h30 et qui ne terminent pas avant minuit/1h du mat! (Bonjour les cernes le lendemain au boulot)

Tu ne peux pas t’arrêter quand tu veux, bah non! Tu as une équipe t’es obligé de jouer très tard et d’être crevé le lendemain sinon c’est pas drôle et tu n’es pas un vrai de vrai! 

Je suis forcée de constater qu’il a réduit son temps de jeu, ouf!!

Alors je te vois toi, derrière ton écran à te faire la remarque “Ouais bah elle doit aussi y passer un temps de dingue sur son blog!! Elle est gonflée!” Ce à quoi je répondrais ” Oui mais moi je peux claquer mon Macbook à tout moment quand je veux!”, suffit de vouloir quoi! 😉


5 – Qui fait le plus de tâches ménagères de nous deux. Ou le concours de celui qui se cogne les plus chiantes!

On fait chacun des tâches dans la maison et au fil du temps, on s’en est approprié certaines. Non pas que ce soit nos corvées préférées mais c’est juste que c’est devenu une habitude. Alors forcément, on a tous les deux tendance à dire à l’autre “c’est toujours moi qui sors la poubelle” ou “c’est toujours moi qui lave le linge!” Je te rassure, on ne va pas au lavoir, on est équipé d’un lave-linge et d’un sèche-linge! Bref, c’est dingue d’être toujours persuader d’avoir à se coltiner la tâche la plus ingrate! Je ne vais pas dire que c’est moi la plus à plaindre de nous deux (bah oui, Papa-Fripouille lit le blog!) mais les fesses à essuyer en plein milieu du repas, c’est pour bibi! J’ai bien droit à la palme?

 

Cette parentalité a mis notre couple à l’épreuve, c’est évident! Mais jusque là nous avons passer les caps, plus ou moins sereinement, honnêtement! Aujourd’hui nous sommes unis, dans l’échange et on essai d’accorder nos façons de voir. Sachant que ni l’un ni l’autre n’est assez buté pour ne pas pouvoir en discuter et réévaluer la situation, un peu avec le regard de l’autre! Enfin presque!

 

T’inquiète! Je reviens bientôt avec les 5 points qui nous rapprochent! Et chez toi, les points de friction tournent autour de quels sujets?

 

 

16 thoughts on “5 points qui nous opposent lui et moi

  1. J’ai beau réfléchir… euh… disons que le barbare est de mauvaise foi… sinon, on n’a pas vraiment de points de friction récurrents… C’est marrant en fait 🙂 En tout cas, niveau éducation, on est relativement en phase…Belle journée 🙂

  2. Avec l’amoureux on n’a des points de désaccord c’est évident, mais aucun en rapport avec les enfants. On se dispute c’est sur mais les enfants ne sont jamais en cause dans l’histoire. On n’est pas forcement des parents identiques, mais je crois qu’on n’a pas de reproches à se faire de ce côté là, donc c’est plutôt cool!

  3. Alors, je me retrouve parfaitement dans les 3 premiers points! Avant la naissance, ça me rassurait qu’il soit déjà papa et honnêtement, pour les premiers mois, j’etais tout à fait en phase avec sa façon de faire. Ça s’est corsé quand la miss a commencé à s’opposer et… Au final il a reconnu que le mode éducatif qu’il avait employé avec ses grands manquait de bienveillance et d’écoute! Ouf! Sauf que parfois, en période de fatigue, il y a de vieux réflexes qui reviennent et je suis d’accord avec toi, ça met le couple à l’épreuve. Sur l’allaitement au départ, il était complètement réfractaire et maintenant il en fait la promotion tout autour de nous et c’est aussi grâce à son soutien que l’aventure s’est transformée en aventure au long cours… C’est touchant… Faudrait que je fasse aussi l’exercice des points communs et différences dans un billet!

    1. Oui je trouvais ça amusant d’en parler parce que comme on le voit ici dans les Commentaires il y a des différences mais aussi des similitudes! C’est une question d’équilibre et dans tout ça on arrive à trouver le notre!
      Pour l’allaitement on est raccord, en tous cas sur la facilité le côté pratique de ne pas penser à emmener un bib ou à l’heure à laquelle Fripouille allait avoir faim… Liberté total!
      C’est pareil ici pour les périodes de fatigue générale! 😉

  4. Tu verras après 17 ans… Comme pour lui et pour moi cette époque était belle, maintenant nous avons négocier pour l’éducation, mais il y a toujours des tirades. Maintenant c’est plus la vie à deux que nous devons retrouver, mais nos idées changent durant les années.

  5. Haha! j’ai bien ri! Je vois que je ne suis pas la seule à avoir des désaccords avec mon mari! Mais tant qu’on les crie haut et fort, c’est plutôt signe de bonne santé dans le couple je pense! Bises et à bientôt!

  6. Ahhhhaaaha! les jeux vidéos!! Avec mon Mr A, on s’est connu lorsqu’on avait 20 ans, et c’était un véritable geek…lorsque on a eu envie de fonder une famille j’ai eu très peur avec ses histoires de guildes et de raids… mais tout est naturellement entré dans l’ordre… et j’avoue que depuis que j’ai ouvert mon blog je passe limite plus de temps derrière mon ordi que lui… limite! Me réjoui de lire les points qui vous rapprochent! 😉 bisous

Les commentaires font vivre le blog et j'adore vous lire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.