Tranche de vie

Le cimetière de la Guillotière…

Hier j’ai traversé le cimetière  de la Guillotière… j’ai vécu un paquet d’année juste à côté. Je l’ai longé quasi quotidiennement mais rien ne m’y avait mené. J’aurais adoré prendre des photos, le coeur léger!

J’ai à peine eu le temps de poser quelques mots sur cette hospitalisation et cette mort programmée… Tant les choses se sont accélérées. 

 

on va l’opérer mardi.

Vendredi il peut rentrer chez lui.

Mardi suivant on va le garder encore un peu, nous verrons jeudi si une nouvelle opération nécessaire.

Jeudi on ne le réopère pas.

Vendredi il ne lui reste que quelques temps à vivre. 

Samedi on a du réopérer d’urgence. La fin est proche…

Dimanche après-midi, il est parti.

(Il a attrapé un staphylocoque au cours de sa 1ère intervention, je n’ai donc pas pu lui rendre visite)

 

Je l’ai suivi hier d’un bout à l’autre du cimetière. Moi avec mon gros bidon j’ai presque eu du mal à le suivre, les contractions me ralentissaient. C’est un beau cimetière, mieux vaut le découvrir dans d’autres circonstances. Le soleil était pourtant radieux…

Plus encore que ce que la mort t’enlève, il y a ce que la mort te laisse. Des questions peut-être, des regrets, des doutes et des non-dits… 

Je me réjouissais de passer l’après midi avec Fripouille, il a été infernal. m’a poussé à bout… je l’étais déjà, enfin je croyais… C’est pourtant la vie qui a repris le dessus mais plutôt que de m’aider à relativiser les réactions de Fripouille, elles m’ont abattues!

Après le refus de faire la sieste, 2 pipis dans le pantalon, un bâton volant évité de peu, des colères… Des contractions… j’ai craqué! Sans doute m’a t’il renvoyé toute son incompréhension, je suis partie le matin très tôt prétendant aller faire des courses, il l’a vu très peu de fois. J’ai pensé que ce serait plus simple, surtout pour moi, d’éviter cette conversation. Je n’ai pas su quoi lui dire. (Si tu as quelques livres à me conseiller pour 4 ans environ…)

 

 

Un jour j’y retournerais sous le soleil pour y prendre des photos!

Crédit photo

 

 

11 thoughts on “Le cimetière de la Guillotière…

  1. ????❤️
    La mort n’est jamais facile a expliquer.
    Dis lui qu’il est parti au ciel. Il ne le verra plus mais pourra continuer a lui parler quand il veut.
    Il faut célébrer la vie, en profiter. Voir une fleur fleurir et… mourir; cycle de la vie.
    Quant a toi, prend soin de toi! C’est mega important. Je t’embrasse Miss ❤️❤️❤️❤️

  2. Oh 🙁 <3 De tout cœur avec toi….
    Pas vraiment de livre à conseiller… quand le cas s'est présenté, je l'ai dit, simplement, aux enfants. Ils comprennent souvent beaucoup plus qu'on ne l'imagine…
    Prends soin de toi surtout…

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.