Etre parent

Comment préparer son enfant à une prise de sang?

Sans que ce soit forcément très grave, tu peux avoir à amener ton enfant à faire une prise de sang… Nous allons voir comment préparer son enfant à une prise de sang et plus particulièrement la toute première!

Fripouille a dû faire une batterie d’examens dont 3 prises de sang (en tout) alors qu’il avait un peu plus de 3 ans. Même si je n’ai pas la phobie des aiguilles, c’est forcément un moment que nous appréhendons beaucoup! Une amie qui doit emmener son fils pour faire une prise de sang, m’a demandé comment j’avais préparé Fripouille? Je ne te le souhaite pas mais ces conseils pourront peut être te servir!

preparer son enfant a une prise de sang

Donner des explications :

Il est évident que d’aller dans un endroit où l’on a jamais mis les pieds avec des inconnus peut être effrayant. Si en plus de cela ton enfant ne sait pas ce qu’on va lui faire… C’est l’angoisse totale.

Autant expliquer ce qu’est une prise de sang et son déroulement:

  • Remonter la manche sur Le Bras
  • Un coton imbibé de désinfectant (ça fait froid)
  • Le garrot (ça serre)
  • Le prélèvement (comme une piqûre de rosier)
  • Le garrot est desserré
  • Le pansement
  • Le bonbon parce qu’il l’aura bien mérité!

Tu peux aussi trouver sur site une liste de livres pour enfant au sujet des piqûres classés par âge et de nombreuses informations aussi concernant une hospitalisation, opération des amygdales…

Rassurer :

Il peut y avoir des questions qui vont effleurer l’esprit de ton bambin et qu’il ne te posera peut être pas. Il faut donc le rassurer en général sur l’acte qui va être fait!

Oui l’infirmière va lui prélever du sang mais en toute petite quantité et son corps en produit du tout frais sur commande et il lui en restera suffisamment pour que tout aille bien!

Distraire :

Pendant chaque prise de sang, j’avais Fripouille sur les genoux. Ce qui m’a permis d’être près de lui et de faire en sorte qu’il ne bouge pas (il n’y a pas eu besoin de le maintenir, il était figé).

J’ai lu sur certains site des conseils du type “prendre des jeux vidéos…”! Laisse tomber l’idée ton enfant n’aura qu’une seule main de libre… Donc tu vas plutôt lui parler d’un événement à venir, ou de quelque chose qui l’intéresse.

Pour les plus petits, il vaut mieux prévoir des objets colorés ou qui font de la musique pour les distraire et détourner leur attention.

Une récompense/réconfort :

Certain labo prévoient de donner un bonbon à l’enfant une fois l’épreuve passée. Ça a été le cas pour la 1ère prise de sang de Fripouille mais pas pour les suivantes… Alors autant prévoir de ton côté un petit bonbon “réconfort” pour féliciter ton bambin!

 

Est ce que toi aussi tu as dû amener ton enfant faire une prise de sang? À quel âge? Comment l’as tu préparé?

son enfant a une prise de sang

 

Crédit photo Pixabay

29 thoughts on “Comment préparer son enfant à une prise de sang?

    1. Oui oui il va mieux, ça date maintenant mais je me suis dit que notre expérience pouvait servir à d’autres mamans!
      Effectivement tout petit il s’agit juste de détourner l’attention… Plus grand ça se complique un peu! 😉

  1. j’ai de la chance, les piqures ne me font pas peur (à contrario du Papa) je donne tous les mois mes plaquettes (quand je ne suis pas enceinte évidemment), Mini-Doudou ne sentira donc aucune peur de ma part, mise à part l’anxiété d’une maman.

    Mini-Doudou est encore en fabrication mais en grande lectrice, je me tournerai vers les livre, Il y a peut-être des livres sur le sujet.
    Ou je jouerai la scène avec le Papa une ou deux fois avant.

    Je pense que l’effort / réconfort est top. “Tu as été courageux” donc tu mérites : une sortie à la piscine, livre de ton choix, le jeu que tu souhaites (dans la mesure du raisonnable)

    Félicitations fripouille en tout cas et courage au fils de ton amie

  2. On a dû en faire une à ma fille récemment, elle est fan des pansements !
    Ce que je lui accorde uniquement quand c’est vraiment nécessaire.
    Alors quand je lui ai dit qu’elle aurait un beau pansement après ça largement suffit.
    J’ai des pansements tout simple à la maison, mais au labo, ils lui ont mis un pansement avance des petits motifs.
    Elle n’a rien dit pendant la prise de sang (je lui avais brièvement expliqué) et elle était tellement fière avec son pansement, qu’elle aurait pu faire l’autre bras dans la foulée 🙂
    En même temps, je lui ai expliqué que j’en faisais tous les mois avec la grossesse, c’est vraiment passé tout seul ! Ouf !
    Après, je pense que les enfants ressentent aussi notre état d’esprit 🙂

  3. Ma puce a du faire une prise de sang à à peine 5 mois. Ca a été difficile même si je sais qu’elle n’a pas eu mal. Elle a beaucoup pleuré, d’appréhension et car on l’empêchait de bouger surtout… Et moi, je pleurais à côté, impossible d’assurer mon rôle de maman auprès de mon si petit bébé! Heureusement qu’elle a un super papa!! Donc finalement, je me dis qu’il faudrait aussi des conseils pour les mamans qui veulent assurer lors de cette première prise de sang parfois si tôt… 😉

    1. Tu n’as pas tort, étant donné qu’il vaut mieux que le parent qui accompagne soit serein pour que ça se passe bien… Je vais voir s’il y a des guides de bonne conduite pour « maman affolée des aiguilles »! 😉

      1. Le pire c’est que je n’ai peur ni des aiguilles ni du sang… Je n’ose pas imaginer mon état si ce n’était pas le cas!! Là c’était surtout la difficulté de voir ma fille en détresse encore si petite. Maintenant elle est plus vieille, je pense que je le vivrais un peu mieux 😉

  4. Mr 1er n’avait pas tout à fait un an pour ses premières prises de sang (en dehors de celle avant la sortie de la maternité !)… et finalement, c’est presque plus compliqué qu’un peu plus grand car l’enfant ne comprend rien du tout, et il ne faut pas qu’il bouge (trop)… Donc, en tant que parent, tu dois à la fois le rassurer et aider à le maintenir en place… L’idéal est de tomber sur un labo où ils ont l’habitude des petits et savent aussi comment gérer cela en douceur, ce qui n’est hélas pas le cas partout…
    (et sinon, j’ai une phobie des piqûres si elles me concernent… mais ça ne me fait rien du tout quand je sais que l’aiguille ne m’est pas destinée ! )

    1. Oui c’est l’idéal… Des personnes un peu pédagogue pour les enfants c’est quand même mieux!
      Mon homme lui ne supporte pas de voir une piqûre même si c’est moi qui le fait piquer, il tourne la tête!
      Comme quoi nous avons vraiment chacun notre propre sensibilité!

  5. J’avoue ne pas avoir préparé aussi bien ma fille de 4 ans lorsqu’elle a du subir une prise de sang, ce sont de bons conseils ! J’ajouterais juste un conseil : éviter de dire aux enfants que “ça va faire mal” car le ressenti de la douleur est différent selon chacun ;-).

      1. Elle y était allée avec son papa alors oui, il l’avait un peu briefé quand même mais moins que toi. Elle a eu mal parce qu’en plus il a fallu recommencer la prise de sang la pauvre mais la tranquillité de mon mari lui a donné beaucoup de courage. Moi j’aurais été capable de tourner de l’œil 😅.

  6. Justement, mon fils a du en faire une la semaine dernière (il a 6 ans). On a préféré ne pas attendre et la faire directement à l’hôpital après le rendez-vous chez le médecin. Comme ça, pas le temps de se poser de questions et de stresser.

  7. On en a prescrit une à mon fils de 22 mois. Forcément un peu d’appréhension de notre coté. on nous avait prescrit de la crème emla anesthésiante à mettre une heure avant dans le pli du coude. L’infirmière n’avait pas l’air bien bien à l’aise, elle est partie chercher sa collègue pour l’aider et le tenir. Au final… incroyable… comme si rien ne se passait pour lui. Il continuait à raconter sa vie. On lui lisait un livre en même temps. Je crois qu’il n’a vraiment rien senti 🙂 Je souhaite à tous la même expérience !

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hellocoton