Tranche de vie

Être solo-preneur pas si solo que ça!

Si tu as des doutes, si tu te ne sais plus par quel bout commencer, cet ouvrage va t’aider à répondre à toutes les questions que tu te poses! Le guide du solo-preneur m’a permis de tout poser à plat, savoir ce que j’attends de cette activité, ce qu’elle m’apporte et quel sera mon avenir… Rien que ça!

Le Rire des Anges vivait jusque là en parallèle, un peu comme une passion. Passer du mode “passionnée” au mode “entrepreneuse” passionnée nécessite de savoir où l’on met les pieds, au moins d’y voir plus clair!

solo preneur

Le doute

Plein de bon sens, ce livre est une mine d’information et de clefs pour ne pas perdre le cap. Si tu crées ta petite entreprise ou projètes de le faire, tu passeras inévitablement par des phases de doute. Combien de fois le suis-je demandé à quoi bon? Ma boutique manque de visibilité, je n’y arriverais jamais!

Ça nous arrive à toutes, l’important est de savoir se recentrer et savoir prendre soin de soi et de prendre du temps pour toi! Même si tu n’en as pas!

Le regard des gens

Eh eh! Quoiqu’on en dise, je trouve parfois pesant de sentir ces regards qui en disent long parce que je suis à l’entrée et à la sortie de l’école pour récupérer Fripouille!

Travailler chez soi c’est un peu comme ne rien faire. Combien de fois ai-je entendu “heureusement que tu ne travailles pas!” 😂 Mais si je bosse! Je bosse même comme une dingue jour et nuit parce que mon cerveau ne s’arrête jamais. Parce que je suis tellement investie dans ma petite entreprise que je me donne à 600%.

Mon seul tort c’est que ça ne se voit pas! Il vaudrait mieux que je ne vois quasiment personne à l’école et là on dirait de moi :

“Mais c’est qui?!

La maman de Fripouille!

Ah!? Je ne l’avais jamais vu…

Bah non elle travaille beaucoup!”

Tout comme il est difficile de faire comprendre que je ne peux pas boire le café un matin sur deux et papoter 3/4 d’heures! Oui je suis à la maison et j’ai toute la journée mais finalement entre poser Fripouille à 8h35 à l’école et le récupérer à 16h30… Je dois optimiser mon temps!

Alors je déjeune en 4ème vitesse pour en faire un maximum! J’ai en plus la charge de m’occuper du linge, machine à laver, sèche linge et pliage… Lave vaisselle, essuyage de table… Parce que si en plus de bosser à la maison (donc ne rien faire) ma baraque est en chantier…

L’organisation

Tu vas rire (ou pas!) mais il a fallu que je lise ce guide du solo-preneur pour que je mette en place une réelle organisation!

Jusqu’à maintenant je faisais ma paperasse aussitôt qu’il y en avait à faire, j’expédiais mes commandes au fur et à mesure des commandes… Ce qui n’était pas si mal! Il y a de bien meilleures façons de s’organiser. Je consacre maintenant une demi journée par semaine aux tâches administratives, 2 jours par semaines ou je me rends à la poste pour faire les expédition…

Quand je quitte mon atelier en fin de journée, je sais exactement ce que je vais faire le lendemain (une fois les commandes traitées). Finalement je suis plus sereine et je me mets moins en état d’urgence pour tout, tout le temps.

Bref! Si tu fais la démarche de créer ton entreprise, autant que tu te prépares à tout cela. Si c’est ton cas tu dois certainement te reconnaître dans ce que je décris!

Je te conseille vraiment de lire ce guide du solo-preneur! C’est primordial et tous les sujets abordés vont te parler, je t’assure!

Il y a aussi un podcast qui peut t’intéresser, c’est celui de Caroline et Amélie qui ont créé leur propre marque de vêtements et partagent toutes ces phases du quotidien plus ou moins délicates que l’on rencontre en tant qu’entrepreneur : se lancer, trouver un nom de marque…

Bref être solo-preneur, c’est aussi savoir s’entourer. Echanger avec d’autres créatrices/créateurs, pour s’encourager mutuellement ou pour bénéficier d’autres retours d’expérience! Mieux vaut ne pas être trop solo! J’anime ce blog parce que selon moi, l’échange c’est la vie! Non?!

 

Comment ça se passe pour toi? Des hauts, des bas? Comment as tu trouvé ton nom?

 

solo preneur

Merci à Laure Pichet et aux éditions Gualino.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 thoughts on “Être solo-preneur pas si solo que ça!

  1. J’aime beaucoup cet article… J’ai moi aussi sauté le pas sauf que je ne vends rien de concret! Juste mes connaissances, mes compétences, il a fallu sauté le pas…
    Bonne continuation et belle journée

    1. C’est bien pour cette raison que j’avais intitulé mon article « sauter dans le vide » pour vous expliquer mon choix de quitter mon travail pour me consacrer à ma marque!
      Depuis combien de temps as tu sauté le pas?
      Belle journée

  2. Voilà un livre très susceptible de m’intéresser … Enfin, si toutefois un jour mon projet prend forme. En attendant, je suis bien d’accord sur le regard des gens, quand tu n’es pas dans le moule; c’est à dire que tu es présente aux sorties de l’école et donc à priori pas au bureau de 9h à 19h; personne ne peut imaginer que tu bosses … tellement pénible !!

  3. La CCI nous avait beaucoup aidé avant la création de notre entreprise individuelle (je suis conjointe collaboratrice) : études de marché, objectifs, rencontre avec une dame du RSI… Vraiment une excellente équipe qui a su rassurer et accompagner tout au long de la création.
    Ici on se paie le grand luxe d’avoir un comptable 🤗. Quel bonheur que ne pas avoir a gérer nos impôts nous même !! (cela nous coûte un bras par contre 🙈).

  4. Je te confirme ça me parle. Surtout “l’état d’alerte” sur tout. J’ai l’impression de ne pas avancer car je veux être de partout à la fois. Le pire c’est qu’au fond je sais que je ne fais pas comme il faut. Je crois qu’il me faut ce livre !!! #detouteurgence

  5. Je vais aller m’acheter ce bouquin très vite! Ma micro entreprise en est bientôt à 2 ans d’existence et je suis en train de revoir complètement les bases. Si on habitait à deux pas l’une de l’autre, on pourrait en discuter autour d’un café. J’aurai tellement à te dire sur ma propre expérience. Grosso modo, je viens de perdre un an, car j’ai cru que je pourrais être à 100% cheffe d’entreprise, 100% maman et m’occuper à 100% de la gestion du foyer pour soulager mon mari qui cumule lui-même 3 activités. Mission impossible! Résultat des courses, mon projet stagne et le moral en a pris un coup. Je suis coacher depuis peu par un ami psychologue du développement qui m’a fait ouvrir les yeux sur certaines erreurs. Bon, comme on habite trop loin l’une de l’autre, on pourra en parler en MP à l’occasion 😉

    1. Il faut qu’on s’appelle! On veut toujours en faire des tonnes, beaucoup trop…
      Oui je te l’ai déjà dit c’est dommage j’aurais bien aimé te rencontrer mais aujourd’hui entre les téléphones, WhatsApp et autres il y a de quoi faire!
      J’espère que ton moral est reparti!? C’est une bonne idée de se faire coacher, il faut juste trouver la bonne personne quoi!
      😘

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.