Parent au quotidien

Une maladie infantile bénigne qui a viré au cauchemar!

Cette semaine là je l’avais annoncé, c’était une semaine bonus. Pas vraiment des vacances pour moi mais pour les enfants oui. Quand après un week-end au furieux air de vacances je suis rentrée dans un long tunnel…

Au programme, c’était une semaine à se faire chouchouter par papi et mamie, une semaine pour changer de rythme, une semaine pour prendre du recul.

Je m’étais même engagée à faire un travail complémentaire pour quelques heures. Tout ce dont j’avais besoin c’était de mon ordinateur portable et de quelques heures au calme, ce qui s’annonçait easy avec des heures de baignade et de château de sable avec mamie.

Ça c’était la théorie!

Finalement Papa-Fripouille est parti lundi matin à Barcelone faire la fiesta bosser et manger des tapas.

Après une virée à la plage assez compliquée, Ma Petite Marmotte n’a pas voulu se baigner et à commencer à pleurnicher. On aurait dit que quelque chose la piquait au niveau des pieds ou des cuisses. On a finit par s’allonger toutes les deux à l’ombre en attendant que mon grand ait sa dose d’iode!

Et puis le cauchemar a commencé!

Ma Petite Marmotte a commencé à avoir de la fièvre. Elle a commencé à se plaindre des pieds, effectivement elle avait deux petites traces qui m’ont fait penser à des piqûres.

Nous l’avons emmenée à la pharmacie pour tenter d’identifier ses piqûres. Si c’était une vive ou autre chose qui l’aurait blessée dans la mer… chou blanc!

La journée est passée difficilement puis Ma Petite Marmotte a commencé à pleurer, quasiment sans cesse et à baver. Baver à un point… Elle a finit par hurler de douleur à chaque fois qu’elle a tenté de boire ou de s’alimenter!

Après une première nuit affreuse, sans rien boire ni manger. (Si tu as suivi nous étions pour quelques jours dans le sud avec 32 degrés le jour et 24 au meilleur de la nuit.)

Donc réveil toutes les 30 min, toutes les heures, au mieux sur le matin j’ai eut 2 heures de répit pour dormir. Entre temps à part marcher avec elle dans les bras pour la calmer, la consoler et laisser le reste de la maisonnée à peu près tranquille…

A LIRE: La dernière fois que la médecine a été légère, c’était pendant ma grossesse!

Le diagnostic : une maladie infantile bénigne!

Effectivement, le médecin l’a ausculté. Après un tour complet, des vésicules sur la plante des pieds, des boutons rouges dans la paume des mains, sur les bras et les cuisses… Des ulcères (aphtes) plein la langue, la gorge, le palais…

L’horreur! On aurait dit une langue en décomposition! (Bon appétit)

Le syndrome Pieds-mains-bouche provoque bien toutes ces petites choses, de manière plus ou moins aiguë selon les enfants.

Ma Petite Marmotte est restée dans l’incapacité d’avaler sa salive et d’avaler quoique ce soit du mardi au jeudi. À pleurer et baver sans cesse…

Elle a finit par ne plus parler et par s’éteindre petit à petit. Ses yeux se sont marqués, ses lèvres se sont craquelées: la déshydratation. (Le risque le plus à craindre)

Nous avons enchaîné toutes les deux, collées l’une à l’autre 3 jours et 3 nuits. J’ai pu lui administrer (de force) une fois par jour du doliprane qui ne semblait rien faire du tout. Dans l’espoir de la faire boire au moins un peu d’eau.

La première fois qu’elle a pu ouvrir la bouche pour boire, toute l’eau ingérée est ressortie dans les 4 minutes qui ont suivies…

Jeudi après midi ses pleurs se sont espacés, et elle a commencé à moins baver.

Vendredi midi, l’espoir enfin de voir le bout du tunnel : elle a mangé, mangé, mangé et bu 2 verres d’eau. Après ce repas elle a semblé reprendre vie!

Par contre impossible d’entendre le son de sa voix. Il aura fallu attendre hier, samedi pour qu’elle parle à nouveau.

Quel soulagement que cet épisode soit derrière nous. Je suis vraiment reconnaissante à l’égard de mes parents qui ont été présents pour me soutenir jour et nuit.

Aujourd’hui, elle a toujours ses ulcères dans la bouche. Elle se réveille encore la nuit (quand sa bouche se dessèche) et elle pleure de douleur.

Elle mange correctement mais doit toujours éviter certains aliments (voir la liste que je te donne plus bas). Elle a craqué aujourd’hui devant les grappes de tomates cerise et en a croqué une. L’acidité l’a immédiatement fait pleurer de douleur!

Les aliments à éviter avec le syndrome pieds-mains-bouche :

  • Les noix, amandes… et autres fruits à coques.
  • Les fruits acides oranges, citrons, kiwi, tomates…
  • Les jus de fruits aussi, préféré un sirop pour encourager ton enfant à boire
  • Gruyère, comté, camembert
  • Les épices évidemment!
  • Le chocolat
    Éviter tout ce qui est vinaigrette, cornichons…
    Les chips et autres produits salés (qui en plus donnent soif)

Si tu te demandes ce que tu pourrais bien proposer à ton bambin pour qu’il ne hurle pas de douleur…

J’ai fait simple, des pâtes avec rien dedans. Vendredi le jour où elle a englouti un repas, c’était des moules!

La maladie pieds-mains-bouches, j’en ai entendu parler plusieurs fois. Je savais que ce syndrome existait mais je n’avais jamais entendu qui que ce soit me décrire un tel calvaire! Certes c’est une maladie infantile bénigne mais quelle souffrance.

C’est un virus, il n’y a donc rien à faire à part donner du doliprane pour “soulager”. Il existe aussi des produits que l’on peut appliquer directement sur les lésions présentes dans la bouche. Malheureusement à 2 ans ma fille est trop petite pour pouvoir en bénéficier.

Ce virus se manifeste généralement chez les petits jusqu’à 4/5 ans. (Pour autant, si tu cherches sur internet tu trouveras des témoignages d’adultes qui l’ont attrapé)

Dimanche : un point s’impose pour compléter cet article. Aujourd’hui Fripouille (un peu plus de 6 ans) n’est pas parvenu à manger. Il a à son tour des ulcères sur la langue…

Est-ce que tu connais ce syndrome pieds-mains-bouches? Tes enfants l’ont-ils attrapé? Est-ce que ça a été une forme aussi sévère que celle de ma fille?

42 thoughts on “Une maladie infantile bénigne qui a viré au cauchemar!

  1. Non je ne connaissais pas, courage car je vois que Fripouille prend le relais alors que Marmotte est à peine rétablie. Avec ces chaleurs effectivement cela doit être pénible pour toi et pour eux. Le plus avec Ton grand c’est qu’il a vu sa soeur puis plus facile à raisonner et à lui faire comprendre comment soulager la douleur. Tes vacances ont bien débutées…

  2. Coucou
    Une de mes filles l’a eu oui, mais avec plus de chance que ta fille : c’était surtout pieds et mains (avec des petites cloques) et des petits boutons sur le palais. Et de la fièvre mais juste 24h.
    La galère que tu décris, j’y ai eu droit avec elle pour la varicelle 🤒
    Par contre le pied main bouche c’est aussi hyper contagieux pour les adultes qui n’ont pas été en contact enfants, méfie toi !!
    Donc je me suis empressée de l’attraper, version bouche avec plein d’aphtes yc dans la gorge 🥵 24h aussi, vraiment pas cool. Mais je n’ai pas eu de fièvre …
    Bon courage !!! Bisous

  3. Je suis abasourdie par ton article car j’ignorais que cette maladie pouvait donner ce type de symptômes. De mémoire, ma fille a eu le pieds-mains-bouche une fois lorsqu’elle avait 12-18 mois et bien entendu, rien de comparable avec ce qu’a connu ta puce. La pauvre, elle a dû souffrir le martyre.

    1. C’est pour cette amidon que j’ai voulu écrire cet article.
      J’en avais entendu parler mais vraiment d’une manière tout à fait banale comme la roséole ou une dent qui perce!
      Je me suis donc pris ce pieds-mains-bouche en pleine face!
      Il semblerait que le virus soit de plus en plus agressif et ça dépend de l’état de fatigue de l’enfant.

  4. J’ai entendu parler de cette maladie mais ignorait à que point elle pouvait être dure… J’espère que tout va rentrer rapidement dans l’ordre et que de vraies vacances reposantes vous aideront à tourner cette page. Courage et bisous guérisseurs 😉

  5. Et bah dit donc, je connaissais cette maladie de nom mais je ne pensais pensais pas que cela pouvais prendre ses proportions ! J’espère que ça va aller pour fripouille. Bon courage pour vous remettre de tout ça.

    1. Alors apparemment ça dépend de l’enfant et du virus. Il semble ne pas se manifester chez tous les enfants avec la même intensité.
      J’étais comme toi, c’est pour cette raison que j’ai été étonnée de ne jamais en avoir entendu parlé comme ça!
      Bonne vacances
      À bientôt

      1. Et bien vois tu cette X ci c’est ns qui avons un peu moins de chance : mes grands dadets de respectivement 17 ans et 13 ans ont une angine due aux différences de température entre dedans clim à bloc et dehors canicule 🙃 Note qu’en plein road trip c’est un peu gênant 🤪 ! Décidément même grands c’est pas évident 😜 ! Un calin à ta petite famille 🥰

        1. Aïe aïe aïe! Bon courage et bon rétablissement à tes grands.
          Ça la climatisation c’est assez radicale, ça me fait le même effet. Je suis obligée de me bagarrer pour qu’ils ne la mettent pas trop fort!
          Merci
          Bisous

  6. Ohlala ma pauvre… J’ai déjà entendu parler de cette maladie, mais oh grand jamais avec les symptômes que tu décris. Pauvre petite puce. Je t’envoie plein de courage et de bonnes ondes pour les jours à venir avec ton grand…

  7. Oui, je connais cette maladie, pendant ma carrière professionnelle, j’ai fait des prélèvements à une petite fille qui avait la bouche pleine d’aphtes, comme ta petite Marmotte elle ne pouvait pas avaler une seule goutte d’eau . J’espère que Fripouille va bien.

    Bonne journée, bises
    danièle

  8. Nos petits voisins, qui vont chez la même nounou que mon petit, l’ont eux aussi début juillet et leur maman aussi l’a attrapé ensuite !!! C’est très contagieux. J’ai croisé les doigts pour que notre Loulou ne ramène pas ça à la maison 😱 christelle

  9. Elle n’a vraiment pas eu de chance ta puce! Tess a déjà fait le pied – main – bouche mais heureusement, rien dans la bouche, ça facilite quand même vachement la manière de vivre ce virus. Fais attention à toi, c’est transmissible à l’adulte et mauvaise nouvelle, ça peut revenir plusieurs fois car il y a plusieurs souches de virus… Croisons les doigts pour qu’il reste loin d’elle et de votre famille une fois totalement parti!!

    1. Merci! Ça a été aussi hard pour ton neveu?
      Fripouille aussi à bien souffert mais rien aux mains ni aux pieds…
      J’ai compris en vous lisant que nous pouvions aussi l’attraper. Heureusement nous sommes passés à côté!
      À bientôt

  10. La fille d’une collègue l’a eu et c’est comme ça que j’ai connu cette maladie. Parce que la maman l’avait attrapée aussi et c’est très contagieux donc elle n’était pas venue au travail.
    C’est flippant cette souffrance que ça apporte aux petits !

  11. Coucou, mon ainé l’a eu à 18 mois lésions sur pied jambe main et tout autour de la bouche avec une forte fièvre mais en 48h toutes les lésions avaient des croûtes et plus de fièvre du tout, c’est la première fois que je vois une forme aussi sévère. Courage.

  12. Je connais cette maladie mais j’ai la chance qu’aucun de mes enfants ne l’a eu! Chez nous c’est la varicelle qui a été carabinée … avec 2 AR à l’hôpital pour mon fils!

  13. MiniKoala l’a attrapé à la crèche l’année dernière, mais en forme bien moins violente que ta fille. Par contre, lui c’était bizarre car c’était surtout sur les fesses et le jambes et une fois guéri il a gardé un érythème sur la partie arrière des jambes assez important pendant des mois.

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.