Parent au quotidien

Est il prêt à rentrer en petite section

C’est avec joie que j’ai lu le billet d’une maîtresse, qui partage avec nous des astuces pour aider nos enfants à être prêt à rentrer en petite section de maternelle. Va le lire, il est franchement utile(c’est son métier)! Il m’a permis de faire le point sur l’évolution de Fripouille qui rentrera en petite section en septembre prochain. A vrai dire, jusqu’à cette lecture je ne m’étais jamais posé la question de savoir ce qu’une maîtresse pourrait bien attendre d’un bambin de 3 ans!

Et quelque part tant mieux, parce que si dès la naissance je m’étais focalisée sur ce qu’il devrait savoir faire arrivé à ses 3 ans… Quelle pression supplémentaire! J’ai déjà stressé parce qu’il n’a marché qu’à 19 mois, sans même faire de quatre pattes avant… Alors t’imagines!

Alors je me suis prêtée au jeu et la fin de cette lecture, je me suis dit OUUUUFFF! YEEEEESSSS! Danse de la joieOn a tout bon! Serions nous de bons parents, sans le savoir??!

Enfin presque! On débute directement avec le point sensible pour Fripouille, c’est aussi le point sensible des nourrices et des maîtresses :

L’autonomie :

Mettre et enlever ses chaussures, ses vêtements et son manteau. Oui, les chaussures (sans lacet) et le manteau (sans fermeture éclaire, ni bouton) il sait faire. Bon ça sent la rhino à plein nez, dehors, le manteau pas fermé… Par contre les vêtements, alors là, il faut qu’il s’entraine!

Boire dans un verre, couper ses aliments au couteau, ça Fripouille, il maîtrise! Ça n’est sûrement pas sur tout ce qui tourne autour de l’alimentation qu’il va caler!

Le langage : 

L’encourager à faire des phrases et à parler. A-t’il vraiment besoin d’encouragement pour parler, ce n’est pas certain! Fripouille est bavard, par contre, même moi parfois je ne le comprends pas! Alors j’imagine que pour la maîtresse au début, c’est compliqué!

L’imaginaire :

La lecture pour apprendre à se poser, à écouter, pour développer son langage et son imaginaire. Là on est royal! Depuis qu’il est né (oui oui!) Fripouille est dans les livres. Chaque soir nous lui lisons une histoire chacun. Il adore, il choisi ses livres chaque soir, ça fait aussi parti du rituel du coucher.

Utiliser différents outils :

Se servir des ciseaux, crayons de couleurs, feutres, pinceaux, colle… Avec tous ces outils, il se débrouille. The Wonder-Nounou m’avait une fois fait la remarque que Fripouille n’avait pas l’air de savoir quoi faire d’une gommette! Alors on s’est mis aux gommettes et il adore!

Découvrez le coussin doudou câlin

coussin doudou calin
coussin doudou calin

Appréhender différentes techniques :

Savoir déchirer un morceau de papier (est ce que déchirer les pages d’un livre ça compte??), coller un papier sur un autre, des gommettes, utiliser des playmaïs, manipuler de la pate à modeler. Pour ce qui est de la pate à modeler, on est opérationnel. Par contre coller un papier sur un autre et les playmaïs, c’est le grand vide! J’ai déjà vu sur les réseaux le mot Playmaïs mais je ne sais même pas à quoi ça sert! Je vais m’en aller combler cette lacune!

Dessiner :

Prendre l’habitude de dessiner et tenir un crayon. Fripouille a déjà utilisé des feutres, des craies grasses, des crayons de couleurs… Mais j’ai bien l’impression que ça n’est pas son activité favorite car il a tout à porté de main et ne s’en sert que rarement.

Chanter :

Autant on écoute beaucoup de musique à la maison. Mais pas de comptines facile à apprendre pour Fripouille que l’on pourrait chanter ensemble. Par contre je l’entends souvent chantonner et lâcher deux ou trois paroles de “les petits poissons dans l’eau, nagent, nagent…” Il en écoute très régulièrement chez The Wonder-Nounou.

Jouer :

Jouer aux jeux de sociétés. Fripouille sait attendre son tour, même s’il faut parfois lui répéter “attends, d’abord c’est à papa et après à toi”. Il faut avouer aussi que s’il ne gagne pas, il se met en colère ou change de jeu… On a encore du travail sur le sujet! Pourtant j’essaie de montrer l’exemple, si je perds je m’exclame avec le sourire “Haaaa j’ai perdu et tu as gagné!”.

Ranger :

A l’école on leur demande de ranger les jouets, livres… Fripouille range! Oui madame! Je ne dis pas qu’il range à chaque fois tout seul comme un grand. Je ne dis pas non plus qu’il ne râle pas ou qu’il ne faut pas lui répéter quatre fois et même finir par ne pas autoriser l’activité suivante tant que le 1er jeu n’est pas rangé! Mais je sais qu’il sait ranger! Je sais que lorsque The Wonder-Nounou lui demande il le fait immédiatement (C’est le privilège de la nounou)!

Après tout ça, je me suis dit, tout allait bien! Mais petit à petit, j’y ai réfléchi et ça a commencé à me mettre la pression. Parce que finalement, c’est bel et bien ce que tu as fait découvrir en tant que parents qui va être évalué, jaugé. Ce que tu as appris ou non à ton bambin. Il nous reste un peu de temps d’ici le mois de septembre pour peaufiner tout ça!

L’article de la maîtresse qui m’a permis de me poser toutes ces questions pour la rentrée en maternelle de Fripouille.

Et tes enfants ils sont prêts à rentrer en petit section?

Source de l’image à la une

26 thoughts on “Est il prêt à rentrer en petite section

  1. Je ne crois pas que ce soit le rôle de l’école de juger ce que tu as appris ou non à tes enfants.
    Chaque enfant a son propre rythme et certains sont prêts avant d’autres.

    1. Malgré tout si tu n’as pas proposé à ton enfant différentes activités avant son entrée à la maternelle, il y aura forcément un décalage avec d’autres qui sauront déjà tout faire… Mais Veux Pas a bien précisé que ce n’était que des conseils! Je suis ravie de les avoir lus! 😉

  2. Alors pour la mienne qui va rentrer avec le tien, on a encore du boulot mais la différence c’est qu’elle est de la fin de l’année donc léger décalage. Je l’avais déjà constaté lors de la rentrée de mon premier qui est de décembre. Après je ne vais pas focaliser sur son entrée en petite section car au début elle va y aller que le matin et ça n’est pas non plus super violent ce qu’ils font au début. Jeux, chansons, coloriages. Après comme tu dis septembre est encore loin donc on a le temps d’y voir venir.

  3. Oh la la mais quelle pression tu te mets ! Mon loulou est en petite section et la seule chose qui me perturbait concernant son entrée à l’école concernait la propreté (durant les siestes), la gestion des accidents de pipi (au cas où) et surtout la gestion de la séparation. Les enfants évoluent à leur rythme, ils ne sont pas tous au même stade d’apprentissage quand il rentrent à l’école et c’est normal (dixit la maîtresse de Lutin). Mon loulou n’est pas un grand fan de dessin ni de coloriages et d’ailleurs ça se voit avec tous ses gribouillis qui ne ressemblent pas à grand chose encore maintenant… Et alors, ils sont rares dans dans sa classe à dessiner comme un chef ! En revanche, il avait déjà un langage très développé pour son âge quand d’autres n’arrivaient pas bien à se faire comprendre à la rentrée. Il est “fort” en géométrie dans l’espace, réussit bien ses puzzles et se repère très très bien mais il a du mal à tenir un crayon. Il enfile des perles à merveille mais n’est pas doué avec une pince. Bref, les apprentissages prennent du temps et nous avons encore bien le temps de nous mettre la pression. La petite section, c’est une première étape de l’apprentissage de la vie en société, avec ses règles et ses bénéfices et je constate que la maîtresse fait des merveilles sur ce point ! Quant à la difficulté de la séparation et du passage à cette première étape “de grand”, mes craintes étaient fondées mais finalement on a passé le cap avec douceur (cf mon billet http://mamanraconte.fr/2015/09/sa-premiere-rentree-en-maternelle-le-calme-apres-la-tempete/#more-2231)

    1. Parce que ton Loulou est passé directement de chez toi à l’école ou à t il fait un passage chez une nourrice ou en crèche? Parce que ça permet déjà d’apprendre la vie en société.
      Oui tu as raison, trop de pression chez moi mais ça redescendra! 😉

  4. Nous avons encore une année devant nous…Cacahuète est né fin janvier ! Il ne rentrera donc à l’école qu’en septembre 2017 !!!

  5. eh bein dis donc je ne savais pas tout ça !!
    Mon loulou est rentré en septembre dernier, il avait pas encore 3 ans (il est de novembre) et ne savait pas faire toutes ses choses (d’ailleurs je découvre un nouveau mot “playmais” ??
    Il était loin de s’habiller tout seul (et c’est encore le cas, sauf pour le manteau, il arrive plus a se déshabiller qu’à s’habiller lol ! ) voulait plutot manger avec ses doigts qu’avec une fourchette alors le couteau !!!
    Bref..
    Ce qui me perturbait plus à l’époque c’était la propreté qui était aléatoire juste avant la rentrée alors peur de la fuite, peur qu’il n’ose pas demander à la maitresse d’aller au toilette ou de ne pas y aller à temps….
    Et la cantine, il est tellement difficile !!

    en tout cas merci pour ton article, j’aurai appris des choses 😉

    1. Playmais est aussi une découverte pour moi!
      Pareil ici pour l’habillement!
      Je me dis que s’il se débrouille sur pas mal de ces points là il sera plus à l’aise pour démarrer à l’école!
      Chaque enfant est différent après l’école lisse un peu toutes ces petites différences pratiques!

  6. Oui, tout ça met un peu la pression, comme d’ailleurs de (trop) traîner sur certains blogs (pas le tien hein ?)… Les blogs, c’est pour moi une belle source d’inspiration mais parfois aussi de culpabilité car les mamans et les enfants ont toujours l’air au top, maîtrisant un tas d’activités complexes… Bibounette s’intéresse à plein de choses mais elle n’a que la concentration d’un enfant de 2 ans et c’est très bien comme ça! Alors de temps en temps, je me force à lâcher prise, je la regarde vivre et c’est le meilleur! Et je lui fais confiance pour l’adaptation à un nouvel environnement le moment venu…

  7. Je ne me suis jamais posé la question pour les deux grands. Fripouille m’a l’air suffisamment dégourdi pour son âge. Et comme une grande majorité d’enfants (je lui souhaite), il apprivoisera rapidement les règles de l’école. Finalement, sont-ils vraiment prêts à entrer à l’école ? Je ne pense pas, chacun apprend le moment venu et comble ses “lacunes” ;-).

  8. Oh merciiii ! Moi je dis que Fripouille est super prêt pour l’école !! Pour les play-maïs ça devrait pas être trop grave 🙂 Bisous (T’auras intérêt de nous raconter sa rentrée !! ^^)

  9. Bons conseils, mais je crois qu’il faut surtout que la maman soit la moins stressée possible pour que ça se passe bien 🙂 C’est sûr qu’ils seront moins perdus s’ils connaissent déjà un peu tout ça, mais s’ils ne sont pas au top pour tout, ils s’adaptent vite. Ma grande avait beaucoup d’accidents de propreté, j’étais la seule à la comprendre quand elle est rentrée en PS à 3 ans. Ça ne l’a pas empêchée de réclamer très vite d’aller à l’école toute la journée ! Et on a beau prévoir, ils nous réservent souvent des surprises : ma 2ème, du genre pipelette-clown à la maison et qui parle bien pour son âge n’ouvre quasi jamais la bouche en classe… même si elle raffole aussi de l’école! Alors les préparer ok, mais sans se (leur) mettre la pression non plus !

  10. Les playmais, c’est très surfait tu sais 😉
    Moi il était archi prêt! Et pas par déformation professionnelle, mais la nounou lui proposait beaucoup d’activités, il était demandeur et du coup maîtrisait à la perfection les gommettes, puzzles, peinture, pâte à modeler, chansons et autres activités que l’on pratique en PS. Et niveau langage, c’était une vraie pipelette!
    Mais ne te mets pas la pression, car en maternelle, surtout en petites section, on leur laisse le temps d’apprendre. L’essentiel à cet âge est la socialisation! Et puis Fripouille m’a l’air archi prêt lui aussi 😉

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.