Grossesse

Quelques heures avant l accouchement, la panique!

Parfois, tu sais ce qui t’attend mais malgré ça, la vie te surprend et te bouscule! Les contractions commençaient à s’intensifier, j’ai reconnu ces douleurs si particulières quelques heures avant l accouchement. Avoir mal est une chose, gérer les vagues de douleurs ça peut se faire pendant un moment… Mais!

Seule à la maison, c’est l’appréhension qui a commencé à prendre le dessus. Le jour J c’était maintenant! J’ai angoissé, j’ai vu des flash de notre vie qui allait bientôt changer à jamais, des flash de ma Fripouille des bois et de moi dans de superbes moments de complicité… Et j’ai fini par me dire que nous avions fait une connerie, que j’avais été égoïste de vouloir un 2ème enfant! (Oui, oui! Le jour de mon accouchement… C’est idiot je le sais mais c’est comme ça!) Mais avoir un nouveau bébé qui allait faire des micro-siestes de 20 min comme Fripouille me semblait au dessus de mes forces.

Tu ne me connais pas suffisamment encore mais quand je ne vais pas bien, comme je viens de te l’expliquer, j’ai besoin de partager… Alors j’ai partagé tout ça par texto avec Papa-Fripouille qui était en rdv professionnel! 

J’avais promis à Fripouille, qui la veille avait repris l’école un peu à reculons, de le récupérer à la sortie à midi. Alors j’ai pris sur moi pour y aller, garder la face et tenir debout sans trop afficher sur mon visage la douleur qui m’envahissait. Nous avons déjeuner puis nous sommes allés faire la sieste… Enfin Fripouille a fait la sieste, moi j’ai commencé à envoyer des messages à Papa-Fripouille en lui disant qu’il avait intérêt à ramener ses miches vite fait bien fait dans le coin!! 

Les contractions ont finies par me figer sur place et m’ont forcées à me renfermer dans ma bulle pour les supporter! Alors garder la face, toujours et ne pas inquiéter Fripouille est devenu ma priorité au moins jusqu’à ce que Papa-Fripouille rentre à la maison pour prendre le relais!

Nous avons déposé Fripouille chez mes parents avec sa petite valise Vache remplie de livres, de doudous, de vêtements et du doudou qu’il avait choisi pour sa petite sœur.

Nous sommes retournés chez nous pour prendre la valise de maternité et le sac avec la 1ère tenue pour notre bébé en imaginant patienter encore quelques heures… Mais rapidement nous avons filé à la maternité. Enfin, rapidement… C’était sans compter sur le Rhône-Alpes Isère tour! qui était là, bloquant la route pile au moment où nous partions. Donc arrivés sur la route principale un gentil Monsieur nous a dit que la route était bloquée le temps que le peloton de cycliste passe… Papa-Fripouille lui a donc fébrilement lancé “Oui mais on va à la maternité, ma femme va accoucher!! (Fébrile pour son siège de voiture en faux cuir!)

Le gentil Monsieur nous a donc autorisé à nous lancer derrière le peloton et les voitures balais, en nous faisant la remarque qu’ils ne pédalent pas bien vite ces cyclistes!! (Photo prise par Papa-Fripouille)

quelques heures avant l accouchementQuelques heures avant l accouchement

Une fois dégagés du peloton, nous avons pu repartir plus rapidement. La route m’a semblé bien longue et bien chaotique… Mais mon appréhension et mon angoisse commençait à disparaître en pensant être prise en charge, en pensant qu’une sage femme allait m’annoncer que le travail avait déjà super bien avancé, en pensant à LA PÉRIDURALE!! (Oui je suis une mauviette et j’assume!)

La suite au prochain épisode… 😉

 

 

Et pour toi ça s’est passé comment, le jour J les Quelques heures avant l accouchement?

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

41 thoughts on “Quelques heures avant l accouchement, la panique!

  1. J’ai hâte d’avoir la suite de ton récit et je comprend ton inquiétude de ne plus avoir assez de temps pour Fripouille. Pour les premiers j’étais sereine, impatiente même d’accoucher. Pour la troisième j’étais autant impatiente qu’anxieuse. Peur d’être dépassée !

  2. Erratum :

    L’intérieur de notre … se pare alors de matières nobles : cuir perforé pour le volant, métal anodisé en fond de compteurs, aluminium strié pour la console centrale et brossé pour les pédales, ou bien encore cuir pleine fleur et Alcantara© pour les sièges semi-baquet exclusifs.

    Ca c’est juste pour le faux cuir :).

    Papa fripouille.

      1. Ahhh on est d’accord… c’est quand même LE passage primordial de l’article non ? J’ai raté quelque chose ? Ok je sors….;)

  3. Suspense! Les fameux doutes de la future maman du 2ème dont je parlais l’autre jour dans mon article ;o)
    Visiblement tout c’est bien fini et j’espère (mais j’en suis sûre) que tes doutes n’ont pas pris le dessus!

  4. Noonnnnn punaise le suspense. Moi 3 jours avant le jour J y avait le tour de France qui bloquait tout, j peux te diredire que ce jours là j’ai eu la trouille que bébé se décide.
    Pour le jour J bah J+1 comme je t avais dis sur Fb. On était noooo stress, pas vraiment pressé. Ma mère m a envoyé un message quand on prenait la voiture, on lui a dit que ça allait bien sans éveiller aucun soupçon. On est arrivé (40 minutes de route), on nous a dit d attendre en salle de pré travail car une femme était arrivé avant nous. J’ai attendu 10 minutes à 4 pattes en culotte la tête sur un tabouret pendznt que mon homme jouait au téléphone. Je lui ai dit d appuyer sur la sonnette car ça me poussait là dedans. Les sf ont ouverts la porte, ont compris directe que ça piquait à ma tête. Occultation super méga rapide, j étais à 10, le temps d aller en salle en fauteuil roulant (je voulais marcher, mais elle avait peur que j accouche dans le couloir). Le temps de s installer (enfin elles pas moi car j’ai accouché debout pour finir). Temps entre l arrivée à la mater et du bébé: 30 minutes ! L accouchement de rêve quoi

    1. Bon sang l’horreur si ça avait été le Tour de France ça aurait pris 20 fois plus de temps!!
      Ahhh Oui pas mal comme accouchement et rapide! Pas de contractions insoutenables même en milieu de travail?!
      Accoucher debout… remarque la position debout aide grandement à la descente du bebe!!
      Bravo sacrée histoire aussi!! 😉

      1. Bah j’aurais du passer via les pompiers du coup ^^ ou on aurait fait le tour de la ville, devait forcément y avoir un accès (en faite les 2 accès principaux étaient bloqués mais il doit y en avoir d’autres). Pour les contractions ça va, j’ai eu mal 10 minutes. Enfin quand je dis mal, tu sais, je parle des contractions où tu te dis, c’est pas possible, je tiendrais jamais. Dans la voiture j’étais tellement stone (merci l’homéo) que j’ai faillis dormir.

        Ensuite en salle d’accouchement, je voulais dormir au lieu de pousser et la SF m’a dit “ah non non non, là faut le sortir pas dormir”. Du coup j’ai poussé, je me suis retrouvé avec un truc entre les jambes , la poche des eaux (je pensais que c’était la tête), elle a percé, on a inondé la pièce (bah oui, un poche intact, déjà sortie ça coule pas en goutte à goutte), puis on a sortie le reste et j’ai galérééééééé. Je croyais qu’il sortirait jamais. En faite bizarrement à partir du moment où je suis rentrée dans la salle, je ne sentais plus les contractions, je n’avais pas de monito et j’ai poussé n’importe comment car je ne savais pas quand c’était bon. Bref, il est là quand même lol

  5. Quelques heures avant d’accoucher, je dormais ! Réveillée par des contractions “kipikunpeu”, je prends un bain tranquillement en me disant que c’est un premier bébé, qu’il va mettre du temps à arriver, … Mais 2 heures plus tard, elles pikunpeu toujours (mais vraiment hyper gérables) mais elles sont régulières. Réveil de Monsieur BDC en lui disant qu’il n’irait certainement pas travailler mais qu’il peut prendre son temps, que c’est une première naissance, … Lui panique un peu plus, moi je commence à prendre conscience qu’on y est, que je vais devoir passer par l’étape que je redoutais tant. Mais je suis bien trop occupée à faire des cycles de respiration pour accompagner les contractions et ça passe crème. Quelques heures avant l’accouchement, je me sentais plutôt bien

  6. Hâte de lire la suite de ton récit aussi … J’avais peur que cela se déclenche dans la journée aussi avec P’tit Bout à gérer / à caser en urgence mais ça a commencé gentiment vers 22 h donc il était endormi ! Une babysitter est venue le surveiller la nuit et mes parents ont pris le relai à 8 h du matin donc ça s’est bien enchaîné 😉 mais je ne sais pas comment j’aurai fait pour ne pas paniquer devant P’tit Bout à devoir m’occuper …

  7. J’ai hâte de connaitre la suite!!
    Une mention spéciale pour la course cycliste! J’espère au moins que celui qui a remporté la course a eu une pensée pour toi ^^
    Je crois aussi que je serais capable pour le deuxième d’avoir un moment “mais qu’Est-ce qu’on a fait comme bêtise?? Tess va grave nous en vouloir…” On verra quand on se lancera dans l’aventure 🙂
    Sinon personnellement, quelques heures avant l’accouchement, j’essayais d’avoir des contractions… mais elles ne sont jamais arrivées… lol

    1. C’est vrai?! Tu n’as pas eu de contractions???
      Je ne sais même pas qui a gagné la course… En recherchant le nom de la course, j’ai vu la photo de celui a remporté l’étape!
      Finalement ça se fait, l’essentiel est vraiment d’impliquer l’aîné je crois!
      Bon week end!

  8. C’est incroyable cette histoirede course cycliste ! Ça fera une belle histoire à lui raconter…
    Je plusoie la description de la voiture de papa fripouille !

  9. Non jamais eu de contraction… ça sera l’aventure pour ma seconde grossesse ^^
    Si tu veux savoir comment ça s’est passé, je viens de publier un article sur mon accouchement!

  10. oh lala! Le stress! J’admire ton pouvoir de super maman pour avoir réussi à “garder la face” aussi longtemps devant ton Fripouille! En tous cas ce début de travail, avec l’histoire du tour de vélo est digne d’un film! Hâte de connaître la suite 🙂

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Hellocoton