Tranche de vie

Au revoir vieille baraque qui grince!

J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette vieille baraque! Aujourd’hui les agents immobiliers la qualifient de “bien atypique”, elle était dans son jus et nous l’avons rénovée autant que possible.

L’arrivée de Fripouille 

L’arrivée de notre 1er enfant nous a considérablement stoppé dans notre élan, nous nous sommes aussi recentrés sur l’essentiel. Nous avons mis de côté les truelles, rouleaux de peinture et autres ustensiles barbares qui occupaient nos week-end pour laisser place aux gazouillis, aux couches et autres joyeusetés liées à la parentalité.

L’arrivée de Petite Marmotte

La 2 ème est arrivée il y a peu et nous avons bien l’intention de profiter d’eux deux. Le temps passe si vite!

Au revoir ma belle

Alors nous allons abandonner cette vieille baraque dont j’aime le charme rustique mêlé à une rénovation contemporaine. Ce parc arboré avec ces petits recoins en espaliers… Les 3 boulots aux pieds desquels j’adorais m’assoir.

Le vieux parquet qui grince à chaque échappée de la chambre des enfants, ou pour atteindre les toilettes…

Mon atelier en sous pentes que j’ai repeint il y a peu, cet endroit si lumineux dans lequel j’aime tellement travailler (et m’isoler aussi)!

Vous allez me dire que je suis trop sentimental!? Par dessus tout c’est la maison qui aura abrité mes grossesses, mes enfants dès leur retour de la maternité. Notre home sweet home même si elle nous en a fait voir de toutes les couleurs, un peu comme une vieille dame capricieuse!

Des tuiles à gogo c’est plus rigolo

La panne de chaudière à mon retour de la maternité début avril alors qu’il neigeait dehors (vive les terres froides)! Elle a fini par nous lâcher définitivement un 9 décembre… (Oui parce qu’une chaudière qui claque en été, tu ne t’en souviens même pas!) Le feu de cheminée à cause duquel nous avons dû éventrer toute la maison de bas en haut.

Les murs en pisey de 80 cm d’épaisseur dans lesquels il est quasi impossible de planter un clou, de fixer une étagère… Le charme de l’ancien quoi!

Ce qui me réconforte c’est qu’ils l’ont choisie sur un coup de cœur, c’était la seule manière possible! Nous avons pris la décision d’acheter notre future maison sur un coup de tête, tout s’est fait très vite ( en 2 semaines la décision était prise). D’ici la fin de l’année nous aurons déménagé!

On frôle le “court-circuit-neuronnal”

Comme si le mois de septembre n’avait pas été assez chargé avec son lot de paperasse, d’inscription, de demande de certificats médicaux… Comme si l’année 2018 n’avait pas été suffisamment mouvementée puisque j’ai quitté mon travail après 12 ans et le virage professionnel de Papa-Fripouille… On a ajouté à tout ça, des visites avec des agences immobilières, des dossiers à fournir, des factures à retrouver et UN DEMENAGEMENT!!

 

Au revoir vieille baraque qui grince!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 thoughts on “Au revoir vieille baraque qui grince!

  1. Je te suis lol je viens de déménager et de quitter un boulot et aussi de finir trois ans de formation en juin. Et je suis dans les travaux de peinture à l’étage. Tu faisais quoi comme boulot ?

  2. On s’attache tellement au lieu ou l’on vit… Nous aussi on a “une vieille baraque” mais malgré le plancher qui grince et les travaux je crois qu’on ne réussira jamais à s’en séparer ! En tout cas je te souhaite plein de courage pour le déménagement et la suite !

  3. Au revoir ! Et en avant pour de nouvelles aventures ! Nous aussi on a mis les truelles de côté pour pouponner mais je commence à saturer de recevoir dans une maison en chantier … et puis les mûrs degueu c’est pas terrible sur les photos de familles … mais on l’aime trop notre maison même si quand on voit celle des copains toute neuve et pimpante on récent une pointe d’envie. Bon courage pour la paperasse et le déménagement 😘

  4. Que de changements… Je te souhaite plein de courage pour le déménagement.. Nous, on en a fait 2 en 2 ans (1 an en location avant d’acheter) à 700km de notre ancien chez nous. Pas facile, mais que ça fait du bien de se dire qu’on est bien chez soi.
    J’espère que tu retrouveras ton petit coin atelier rien qu’à toi dans ta nouvelle demeure.
    Bises

      1. Oui, je retourne à la maison… pour au moins quelques mois (par économie et parce que mes collocs et moi avons des projets qui font que notre local en ville n’était plus adapté).
        Pour ne pas rester isolés, nous allons continuer à se voir professionnellement (aller l’une chez l’autre régulièrement). Un chapitre se clos fin octobre. un autre s’ouvrira bientôt… on ne sait pas encore ce que l’on va écrire dedans.
        Idéalement, j’aimerai retrouver un espace à moi dans ma maison pour bosser (comme avant de partir, quand nous avions un enfant de moins et donc une chambre disponible)

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.