Etre parent

Sauter dans le vide et changer de vie!

Comme tu le sais ma reprise devait se faire cette semaine, non sans quelques appréhensions. J’ai déjà évoqué précédemment dans cet article : ce qui me pose problème par rapport à mon activité professionnelle. Alors pourquoi ne pas sauter dans le vide et changer de vie?

Plus l’échéance s’est rapprochée plus les questions que je me posais se sont mises à tourner en boucle et à m’obséder. J’ai repensé aussi à tous ces articles de blog sur lesquels j’ai laissé des commentaires du genre “bravo c’est un choix courageux…” à destination de mamans qui ont changé de vie, qui ont fait des choix importants et se sont écoutées.

Peut être est-ce l’approche de mes 40 ans, la naissance de Petite Marmotte ou les proches que l’on a perdu… Cette question qui a tout changé et que j’ai finalement osé me poser : Pourquoi pas moi? Pourquoi ne pourrais-je pas m’autoriser à changer de vie et m’écouter… Enfin! Me faire confiance pour une fois et tenter de vivre la vie que je souhaite avoir?!

Alors j’ai sauté dans le vide

Non sans avoir le vertige et quelques sueurs froides… J’ARRÊTE, je n’y retournerai pas! J’ai passé 13 ans à occuper ce poste qui m’a assuré un salaire confortable et une vie faite de rencontres et d’échanges. Ce que j’aime!

Affronter le regard des “autres” qui ont du mal à comprendre que je puisse abandonner ce poste pour aller vers une vie professionnelle plus précaire et plus incertaine.

Et pourtant, aussitôt que j’ai eu sauté, je me suis sentie soulagée (Libéréeeeeeee délivréeeeee!!). Ce choix je devais le faire avant tout pour moi, pour ne pas m’ignorer et m’effondrer dans quelques mois de ne pas avoir su m’écouter et de ne pas arriver à gérer.

Pour mes enfants aussi, pour lesquels je souhaite être présente et ne pas être seulement un courant d’air voire même une tornade guidée par la pression. Pour qu’ils ne soient pas ballotés entre les déplacements de plus en plus fréquents de Papa-Fripouille et mes absences régulières.

Et puis changer de vie

En faisant ce choix, je prends des risques… Je sors largement de ma zone de confort! C’est un peu complètement fou mais je crois que c’était le timing parfait pour le faire. Être parent, être maman c’est aussi faire des choix selon ses propres convictions et son instinct. C’est faire quelques sacrifices aussi… 

Je ne souhaite pas pour autant être maman au foyer, j’ai vraiment besoin d’avoir une activité professionnelle. Je veux simplement faire quelque chose qui soit plus facilement compatible avec ma vie familiale.

Quand je dis “changer de vie” c’est un peu exagéré! Papa-Fripouille, Fripouille et Petite Marmotte sont mes essentiels. Je les garde hein! 😉

Ce qui va me manquer :

-L’estomac sur pattes que je suis va forcément manquer de gourmandises! Chercher chaque jour un petit resto sympathique, super bien noté sur Tripadvisor pour déjeuner seule (souvent) parfois avec des clients. Ça ça me manque déjà!

-Ne plus débarquer chaque jour dans une ville différente et me laisser surprendre par l’architecture. (Oui oui même après 13 ans sur 13 départements, je ne me suis pas lassée de cet aspect là!)

Mon salaire! Indéniablement ça va me manquer, ça va aussi manquer à Papa-Fripouille et à mon banquier sans aucun doute…

Le papotage et les rencontres… Alors ça, je ne sais pas comment je vais compenser cette partie mais je vais trouver!

Ce que je devrais apprécier :

-Ne plus faire 200 ou 300 km par jour! C’est une vraie délivrance pour moi… En plus je commençais à avoir les fesses plates!

-Ne plus faire parti d’un système trop lourd auquel on ne peut rien modifier. Cette inertie pesante qui implique de laisser les choses telles qu’elles sont pendant au moins 5 ans avant d’espérer amorcer un changement. (J’exagère à peine)

-Quitter ces personnes qui font des conf-call à DEUX! Oui à 2 personnes, ils passent un coup de fil en fait! Comme tout le monde, comme toi et moi mais eux ils appellent ça une conf-call!

-Je ne serais plus le matin seule dans les stations services avec mes amis les routiers devant la machine à café! (Ça s’est pour les lève-tôt!)

Après mon 1er enfant, j’ai commencé à partir parfois plus tard le matin et là c’est toute une flopée de costard-cravate-fiérot et les ouvriers qui partent sur les chantiers que tu retrouves devant la machine à café!

Après une nuit difficile où tu as vraiment du mal à émerger, là tu es dans la mouise! Déjà que tu es partie à la bourre de chez toi… Mais le pire du pire, c’est le car de touristes (voire même de personnes âgées si en plus t’as la poisse!) qui va t’attendre devant la machine à café…

-Ne plus assister à des réunions interminables au cours desquelles les mêmes choses ont à peu près été répétées en 13 ans! À raison de 5 réunions par ans… Tu imagines la lassitude! (Il parait qu’en France nous sommes les champions de la réunion!)

-Être présente pour mes enfants! Ne pas redevenir cette maman stressée qui court partout. Cette maman angoissée des bouchons, des accidents qu’elle peut chaque jour rencontrer sur la route parce qu’ils la feront arriver trop tard pour récupérer ses enfants.

Ça y est, j’ai sauté! J’ai quartier libre… Maintenant, c’est à moi de jouer et de gagner ma vie autrement!

Cette rupture est dans la forme moins brutale parce qu’elle intervient à la suite de mon congé parental. C’est pourtant un tournant majeur pour moi… Une sacrée page se tourne et une autre presque blanche est sous mes yeux!

Y as tu déjà songé?

credit photo : Saut à l’élastique en Pologne en août 2011. REUTERS/Pawel Kopczynski

 

sauter dans le vide et changer de vie

 

71 thoughts on “Sauter dans le vide et changer de vie!

  1. Tu connais ma situation… et toujours rien de fixe en c qui me concerne, toujours des attentes niveau admin et alors niveau finances… mais bon c’est ainsi.
    En tout cas bravo pour ce saut! 🙂 Jamais facile de changer; la routine a toujours un cote réconfortant.
    Belle journee. Bizzz

    1. C’est évident que c’est effrayant, j’ai bien pensé à toi, en me disant que c’était un comble de faire ce choix alors que d’autres ne trouvent pas d’emploi… Mais bon c’est mon chemin de vie… On va voir ce que tout cela me réserve!
      Belle journée à toi
      Bizzz

  2. Super ta décision ! Je regretterai peut être toujours de ne pas l’avoir fait, donc tu penses comme j’approuve. Maintenant passons à autre chose, te centrer sur quelque chose qui peut apporter un plus pécuniairement dans la famille. Les restos et oui, il y en aura moins mais pourquoi pas des petits têtes à têtes de temps en temps ?

  3. Merci pour ce beau témoignage 😁. Je n’ai pas encore sauté le pas pour de bon mais j’ai déjà fais un pas dans le vide. Je suis à mi-temps, je ne me suis pas battue pour récupérer mon poste de responsable qui m’a été retiré pendant mon congés parental (la grande classe)et je suis en train de monter ma boite. Mais comme on a le projet bébé 2, je ne met pas le 2eme pied dans le vide pour garder le “confort”, certe léger, mais qui le mérite d’exister, du congés parental 😊.

    1. Ah mince!! Ils n’ont pas le droit de te retirer ton poste!!? C’est dégueulasse!!
      Pour le congé parental comme tu dis c’est léger comme aide mais au moins on en a une… C’est déjà ça!
      Ah oui tu montes ta boîte dans quel domaine? (Je fais ma curieuse!!) 😉

          1. Je suis immatriculée depuis 2 jours donc je suis encore entrain de régler les derniers détails, mais j’ai déjà ma page Facebook, je vais mettre en place la boutique dessus + un site internet boutique + une boutique genre etsy ou autre. Et je ferais aussi quelques marchés et ventes privées 😊

  4. Je suis tellement contente pour toi, c était comme une evidence…. même si c est tellement facile à dire….mais certainement beaucoup moins évident à sauter le pas!
    En tous cas, pas de doute , tu fais partie des personnes qui savent être heureux ( et oui…ce n’est pas donné à tous le monde…alors je suis certaine que tu vas savoir rebondir et t épanouir dans cette nouvelle vie…même si tout ne change pas!
    Comment je vais faire pour les appels du mardi matin? Les retours longs…très longs en TGV! Tu as également oublié de mentionner ton pain au chocolat quotidien avec le café le matin!

    Je te souhaite une très belle continuation, et encore toutes mes félicitations à toi et Papa fripouille pour cette nouvelle page de vie!

    1. Ha ha!! Mais je serais toujours dispo par téléphone (tu as mon numéro!) peut être pas aussi tôt c’est certain!
      Merci beaucoup ce que tu dis me touche!
      Et le pain au chocolat!! Tu as raison je l’ai oublié celui là!! (Parler la bouche pleine au téléphone c’est mal!!) 😉
      Merci
      😘😘

  5. Bravo ! Il faut en avoir une belle paire pour le faire. J’adorerais avoir ce courage, mais ce qui me tient est premièrement le remboursement maison, puis l’ambiance à mon travail ! J’adore mes collègues, ma paye un peu moins mais c’est déjà bien.
    Je ne suis pas toujours convaincue par le travail que je fais, mais si je devais partir ce ne serait que pour de freelance car je ne pourrais jamais retrouver cette ambiance ailleurs. Trouvez des boites où votre boss valide une journée déguisée juste comme ça 🙂
    En tout cas, je te souhaite de t’épanouir et de pouvoir faire ce qui te plait 🙂

    1. Ahhh l’ambulance au boulot c’est un bon prétexte pour rester, chez nous c’était pareil! Puis les choses changent… J’ai bien l’intention de ramener juste assez d’argent pour rembourser aussi la maison!
      Merci beaucoup, c’est gentil!
      Et puis un jour peut être que toi aussi tu éprouveras le besoin de changer de decor!

  6. Bravo ! Quelle décision courageuse. Je te souhaite de réussir et de trouver un bel équilibre dans la nouvelle vie. Pour ma part, notre situation avait fait que je n’ai jamais repris le travail, nous avons déménagé très loin de mon emploi juste après la naissance de ma grande et ensuite on a enchaîné avec les 3 autres enfants tous les 1,5ans… donc pour le moment je suis à la maison, pendant que le papa bosse loin la semaine. J’ai plein d’idées de reconversion pro qui me trottent dans la tête… il ne reste plus qu’à se lancer 😉

    1. J’espère aussi arriver à cet équilibre!
      Oui ce sont les circonstances qui t’ont mené à privilégier ta vie de famille, du moment que tu t’y retrouves et que tu es épanouie! Ah oui tu as plein d’idées de reconversions?!? C’est dingue! Et ce sera compatible avec les absences du papa?

  7. Waouh, je ne l’avais pas vu venir et quel changement pour toi ! Je comprends tout à fait ton choix et les raisons qui t’ont donné envie de ne pas reprendre ton travail après ton congé. Par contre, je suis (très) curieuse par quel moyen tu as mis un terme à ton contrat (démission, rupture conventionnelle, etc…) et surtout ce que tu ambitionnes de faire maintenant !
    Cécilia

  8. J’ai tant de fois posé le pour et le contre (Mon salaire certes plus bas que mes autres collègues mais relativement confortable, la voiture de fonction, les chèques-vacances, les tickets resto…) mais c’est mon burn-out de l’été dernier qui m’a permis de reconsidérer la chose, de saisir l’opportunité sans doute précaire pour les prochains mois de partir…le poids de ma hiérarchie m’a usée et retranchée dans les profondeurs des abysses, je ne sors que doucement la tête hors de l’eau…Alors voilà, je préfère renoncer à certains conforts mais de prendre le temps de choisir un métier qui me correspond et dans lequel je pourrais vraiment m’épanouir ! Alors oui, j’ai sauté dans le vide malgré moi mais avec du recul je pense que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée (10 ans dans cette boite quand même). J’ai eu des doutes, parfois même des regrets mais quand je pense à ce que j’ai subi et qui sont à l’origine de mon mal-être de l’été dernier, c’est un mal pour un bien !!
    J’ai affreusement peur de demain, est-ce que je vais réussir à rebondir, à trouver un autre emploi, à reprendre confiance en moi mais voilà c’est maintenant ou jamais !
    Bon courage en tout cas, mais je suis convaincue que tu as fait le bon choix et que tu arriveras à trouver ta voie !!!

    1. Ah bah voilà! Tu réponds à toutes les questions que je me posais! 😉
      Tu sais dans quel domaine tu veux trouver? L’essentiel est que tu te refasses une santé psychologique avant toute chose! Il n’y a qu’après cela que tu seras en mesure de trouver ta nouvelle voie. Bien évidemment ce n’est peut être pas complètement le hasard si c’est arrivé à ce moment là…
      Merci beaucoup en tout cas pour tes encouragements!
      Je te souhaite tout autant de bonheur et d’accomplissement!

  9. Je suis contente de voir que tu te fais confiance, c’est important. Lorsque j’ai commencé le télétravail, j’ai du aussi subir un changement, parce que je devenais “consultante” et donc prendre une partie en indépendant aïe, c’est raide au début. Mais je ne regrette pas. Je peux m’organiser comme je veux et je ne subis plus. Des bisous et bonne nouvelle aventure !

  10. Alors, “félicitations, quel choix courageux tu fais”! :o)
    Oui c’est courageux et je crois que tu fais bien, si cette organisation te pesait, et j’imagine combien elle devait effectivement être dure, avec 2 enfants. Pour ma part, je n’ai pas ressenti ce poids là, mais j’ai un travail de bureau, donc beaucoup plus tranquille…
    Si ce n’est pas trop indiscret, quels sont tes projets alors? Vas tu te dédier à plein temps à ta marque textile?
    Bonne chance en tout cas pour cette nouvelle aventure, je suis sûre que tu vas trouver le chemin qui est le tien!

    1. Ha ha!! En me relisant et en lisant vos commentaires je me suis dit que ça vous forçait clairement à me féliciter de ce choix alors que ça ne le mérite pas! Moqueuse! 😉
      Tout ça est à réfléchir et assez rapidement, qu’est-ce que je fais de ma vie moi maintenant!! 😀 Je ne manquerai pas de te le dire aussitôt que les choses seront plus précises même pour nous! J’ai quand même pris cette décision 2 ou 3 semaines avant ma reprise…
      Merci en tout cas!

  11. Plus que songé, je l’ai fait! Je te dis donc bravo pour ton choix, ton courage et te souhaite bonne chance pour ton avenir. Je vais être honnête, cela ne va pas être facile tous les jours. Mais mon petit doigt me dit que tu n’es pas du genre à te décourager. Et pour te motiver encore plus, je vais t’avouer une chose: je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie depuis que j’ai décidé de changer de vie.

    1. Ha ha!! Merciiii! Je suis persuadée que je vais être tout aussi heureuse!!
      Je me doute qu’il y aura des périodes difficiles mais nous les passerons comme toutes les autres!
      Merci 😘😘
      Vraiment dommage que nous soyons si éloignées!!

  12. Oh, mais c’est génial !
    C’est plein d’incertitude mais c’est aussi ce qui est motivant . Tu as des projets concrets ?
    Tu as ta boutique aussi, j’espère qu’elle se développera et que tu pourras en vivre.
    Après mon congé parental, je vais changer de métier aussi et je suis bien contente d’en avoir la possibilité.
    En tout cas, je suis heureuse pour toi car ce n’est pas une décision facile à prendre mais nous n’avons qu’une vie 😊

    1. Tout reste à définir! Déjà je me sens soulagée… Oui c’est évident qu’il faut aussi avoir les moyens de faire ces choix!
      Je crois que nous avons déjà abordé la question de ta reconversion, c’est quelque chose que je ne pourrais pas faire!
      Merci beaucoup, non ça n’a pas été simple… Mais c’est fait! C’est parti mon kiki 😅

  13. Voilà, je fais partie de celles qui disent “Bravo à toi d’avoir sauté le pas” 😉 Surtout que tu te questionnais depuis déjà quelques temps. Ca peut faire peur mais je suis certaine que tu trouveras la voie qui te convient!
    Ici, j’y pense parfois mais pour faire quoi? et puis, je n’ai pas le courage pour le faire, du moins pas pour le moment 😉

    1. Merci, je suis ravie de voir que pour les personnes qui me
      connaissent vraiment et celles qui ont suivi mes petits blablas ne sont pas étonnés de ce choix!
      Merci à toi donc!
      J’y ai pensé plusieurs fois mais bien avant Petite Marmotte mais comme toi je pense que l’idée méritait de mûrir! C’est au moment où tu te dis « c’est maintenant ou jamais » que tu sais que c’est maintenant que ta vie va changer!
      C’est pas un manque de courage c’est une question de timing!
      On en reparlera sûrement 😉

  14. Je n’ai jamais songé à tout quitter, sans toute parce que je vais devenir maman cet été et que tout peut basculer à ce moment-là.

    Je te souhaite plein de bonheur dans ta plongée dans l’inconnu

    1. Effectivement ça n’est pas le moment de tout quitter! Autant assurer tes arrières et découvrir ce que la maternité te réserve!
      Je te souhaite aussi tout le bonheur du monde dans ta maternité! C’est aussi un magnifique saut vers l’inconnu!

  15. héhé…. tu m’étonnes que ça me parle ! enfin tu sais. maintenant tu as tout à construire ! fais_toi confiance, avances petit à petit, fait confiance à ton instinct…. j’ai quelques mois d’avance sur toi, et même si chacune est différente, je suppose que tu passeras par des moments de doutes, pas toujours facile… si tu as envie d’en parler et de le partager avec moi, n’hésites pas ! par contre ma curiosité n’est pas du tout satisfaite : vers quoi as tu envie d’aller ?

    1. Merci beaucoup, je crois que je n’hésiterai pas à te contacter en privé si j’en éprouve le besoin. Je sais pertinemment que le doute viendra me faire trembler mais j’ai la conviction que c’était le chemin que je devais prendre!
      C’est certain que j’ai besoin de quelque chose de plus créatif, de plus manuel aussi et surtout surtout de créer des liens avec les gens!

    1. Ha ha!! T’es comme une dingue que j’ai sauté ou d’impatience de savoir ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie (professionnelle en tout cas) pour le reste ça va clairement tourner autour de les deux microbes!!
      Merci beaucoup! Je prends!! 😉

  16. Wahou ! Bravo d’avoir osé faire ce que tu ressentais au fond de toi !
    (Sérieux des conf call à 2 !!! savent plus quoi inventer pour se rendre intéressants ! )

    (et pour la question du papotage et des rencontres, je peux peut-être donner un coup de main 😉 )

  17. Ce que j’ai trouvé le plus dur, finalement, maintenant avec le recul, c’est de devoir se justifier auprès de certains proches. Pour moi, ils auraient du me soutenir.
    Sinon, certes l’argent sans forcément manquer est diminué – mais tu as aussi des frais en moins (carburant, frais de garde…) et puis tu es à la maison pour les enfants, et bien-sûr tu acquières une forme d’indépendance. Sans compter que tu paies moins d’impôts vu que les revenus baissent…
    Ensuite, là où il ne faut pas se faire “piéger” c’est de bien cloisonner son espace et son temps pour ne pas se faire avaler par l’un ou l’autre de nos rôles. Je crois que l’organisation c’est la clé. Il faut prendre un rythme différent et pas forcément compris par tout le monde.

  18. oui je connais, j’ai sauté le pas après un licenciement (refus de suivre mon “bureau” qui partait à la Défense) je suis partie à l’école + “le terrain” une année pour devenir Soignante, un choix, une idée que j’avais en tête depuis longtemps, mais je ne voulais pas non plus bousculer la vie de mes 2 filles; à 48 ans, j’ai enfiler ma blouse blanche, essayé un seul concours si celui-ci ne passait pas je suivais la voie de la terre, Horticulture (la nature et le soin) deux voies “de base” de la vie,
    j’ai fait ce métier quasiment 15 ans, sans regret bien au contraire, ma vie et mon esprit jusque là formatés par une hiérarchie trop lourde “je n’étais pas du genre à lécher les carpettes” (les années passées n’étaient pas simple pour les femmes) ;
    belle route et réussite quand on veut on peut, bon dimanche, bisous de Lorraine

    1. Super! Un joli parcours, je me doute que c’était encore moins facile pour une femme il y a quelques années! Tu as d’autant plus de mérite. Aujourd’hui il y a encore beaucoup de chemin à faire sur ce sujet!
      Merci beaucoup et bon dimanche à toi en Lorraine!
      Bisous

  19. Je suis très admirative de ton parcours ! Personnellement le fait de devenir maman m’a fait remettre en perspective bien des choses. J’ai réalisé que je ne voulais plus seulement d’un travail purement alimentaire. Et j’ai aussi pris conscience du temps qui file et mon envie d’en profiter. Alors voilà, pour le moment je suis mère au foyer pour donner tout ce que je peux à mes enfants et dès qu’ils auront grandi, j’espère pouvoir travailler dans un domaine qui me passionne !!!

    Je connais beaucoup de femmes qui se sont remises en question en devenant maman. Parfois cette remise en question a prit le temps, avec l’arrivée d’un second enfant par exemple. C’est ainsi qu’on réalise à quel point un enfant change la vie, pas seulement de façon organisationnelle !

    1. Je pense que la prise de conscience que tu as eu est assez similaire à la mienne. La maternité est un vrai chamboulement, c’est évident… Le temps qui passe aussi fait son travail alors les 2 en même temps, ça déménage!!

  20. Comme j’aimerai écrire ce même article un jour …
    Du coup vers quoi te tournes tu ?
    Aujourd’hui je suis partie a 6h15, rentrée à 19h15, j’ai fait a manger, donner le bain a zouzou, lui ai lu une histoire et je n’ai même pas eu le temps de jouer avec lui 🙁

  21. Alors je te pose un gros spoil, juste là, pouf ! Il est en train de m’arriver la même chose…
    Je n’ai pas ressenti ce besoin après ma 1ère grossesse mais après l’arrivée de Louloute je me le suis pris en pleine tête !
    Déjà à l’issu de mon congé maternité de rêvais de quitter mon job pour aspirer à une autre vie. J’ai fait le choix de prendre un congé parental pensant que “ça suffirait”. Et le constat est là. Non, ça ne suffit pas, ça ne ME suffit pas.
    D’ici la rentrée je ne serai plus salariée et j’ai fait le choix de travailler de la maison, à mon compte.
    C’est un changement fulgurant et flippant ! Et tout comme toi, par ici tout le monde ne comprends pas pourquoi je quitte un job avec un salaire si confortable, stable, que j’occupais depuis bientôt 9 ans… pour me “mettre en difficulté”. C’est comme ça c’est tout. Je suis poussée par quelque chose et j’ai décidé de la suivre…
    Je ne peux donc que te soutenir à 200% dans ce choix et je te souhaite beaucoup de bonheur dans cette nouvelle vie.

    1. Oh c’est drôle que vivions les mêmes événements au même moment!! Je pense que ça a fait son chemin depuis la naissance de mon grand pour devenir une évidence à la naissance de ma Petite Marmotte.
      Qu’est-ce qu’on devient exigeantes avec le temps!! 😉
      Et ton travail à domicile reste dans le même domaine d’activité que ton travail? A partir de septembre tu vas t’organiser comment alors?

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.