Maternité

Ma vie de maman au foyer, ce que le congé maternité et parental m’ont apporté!

Je pourrais te dire en toute sincérité que cet enchaînement de congé maternité et de congé parental sont de loin les moments les plus doux de ma vie. Mais… Il y a un mais, sinon je n’écrirais pas ce billet, selon toi la vie de maman au foyer c’est le bonheur, l’enfer ou les deux?!

Le temps pour faire une pause pro

J’ai commencé à travailler j’avais 16 ans. J’ai quitté l’école en 1ère L, pour me lancer dans la vie professionnelle par alternance. S’en sont suivies des années de travail: tapissier décorateur, vendeuse de livres, de vêtements, de vêtements pour enfant, de linge de maison… Pour finir par être commerciale dans la décoration d’intérieure. 18 ans se sont écoulés, avec pour seul objectif : payer mes factures sans manger que des pâtes!

Finalement je suis tombée enceinte, l’occasion de ralentir ce rythme infernal métro-boulot-dodo et de faire une pause dans ma vie professionnelle. Je ne m’étais jamais arrêtée en 18 ans, pas même un arrêt maladie (Ah si un seul, une angine pseudo phlegmoneuse, j’ai fini à l’hôpital avec des injections de cortisone!).

Je ne me suis rendu compte de rien, le temps a passé et ma course à avoir des fins de mois moins difficiles m’a empêché de relever la tête du guidon (un peu notre lot à toutes/tous). La maternité est vraiment une très chouette manière d’être au foyer et de faire un break, de prendre le temps de respirer et de regarder devant soi!

1ère grossesse

Ma première grossesse est venue bouleverser beaucoup de choses, je me suis posée des questions que je ne m’étais jamais posées. (Je t’expliquais ici le mur que je me suis pris en pleine face) Ça m’a permis de faire évoluer le rapport que j’avais au temps!

Jusqu’à cette 1ère grossesse, j’étais speed et je courrais tout le temps même quand je n’étais pas pressée! Les week end, la semaine, le soir et le matin je me dépêchais… Une habitude en quelque sorte.

Mais je me suis mise à rêver de mon futur rôle de maman… J’ai enfin pu avoir le temps, bien au chaud dans mon home sweet home pour rêver la vie que j’avais vraiment envie d’avoir. Réviser mes priorités et me dire enfin que j’avais peut être le droit de tenter de vivre mes rêves!

Je ne savais pas tout ce que la maternité allait bouleverser en moi, j’ai posé un mois de congé parental et j’y suis retournée. (Trop tôt sans aucun doute!)

2ème grossesse

Ma deuxième grossesse a été attendue aussi! La 2 ème fois que je me retrouve dans mon home sweet home à faire un break, en ayant conscience par expérience que le temps file très vite et qu’il faut en profiter un maximum! C’est pourtant une 2 ème grossesse, donc un enfant devant a gérer et à s’occuper… Des moments doux d’exaltation, des moments de bonheur sans limite de temps, des goûters avec les copains… Et le temps pour moi de réaliser que je veux vivre autrement!

Un moment pour développer mes relations sociales locales

Paradoxalement mon boulot d’attachée commerciale m’a rendu asociale! Oui, quand la semaine tu discutes avec des gens toute la journée, tu en rencontres de nouveaux… Tu t’adaptes à chacun d’entre eux, tu écoutes, tu compatis et tu papotes! Tu te déplaces aussi dans une nouvelle ville chaque jour! Arrivée au week end, je n’avais qu’une seule envie, ne plus retoucher à ma voiture et me renfermer dans mon cocon familial. Me ressourcer pour avoir l’énergie de recommencer la semaine suivante! Depuis que je suis en congés maternité (puis en congé parental) j’ai envie et besoin d’échanger avec plein de monde! Alors mes relations sociales locales se développent enfin… J’ai envie d’inviter et d’échanger avec les gens que je croise chaque jour.

N’être plus prioritaire… Du tout!

C’est un euphémisme… C’est LE point noir, le MAIS de la situation! Lorsque tu fais le choix de poser un congé parental, c’est avant tout pour ta famille, tes enfants. La moindre chose à régler ou à organiser te revient. Tu ne travailles pas, tu es donc à disposition de ta famille!

C’est chouette et c’est aussi un souhait de ma part mais cela sous-entend de me reléguer au 24ème plan (au moins!). Petite Marmotte 11 mois doit aller chez le médecin, faire son adaptation… Fripouille doit aller a l’école, chez le médecin, chez des copains… Papa-Fripouille doit travailler, partir en déplacement… Et moi au milieu, j’essaie tant bien que mal de récupérer 20 min par ci par là pour faire ce que j’ai à faire! Gérer la baraque, les papiers, les rdv des uns et des autres, les inscriptions à ceci cela… M’occuper de Petite Marmotte… Faire le taxi… Et moi je changerai de vie quand j’en aurais le temps!

Alors voilà le congé lié à la maternité m’a apporté ce qu’il pouvait m’apporter de meilleur, avec quelques petites choses à changer quand même! Je remercie donc mes enfants qui m’ont permis de vivre cette magnifique parenthèse… Je me remercie aussi, parce que pour me payer le luxe de prendre un congé parental de 8 mois faut avoir mis des sous de côté pendant un bon moment!

vie de maman au foyer

Je t’explique bientôt où tout cela m’a mené! Et pour toi le congé maternité (ou parental) a changé quoi dans ta vie? Ça a été l’occasion de grands bouleversements?

Si tu veux découvrir la suite de mes aventures professionnelles, clique!

Crédit photo Pixabay.

33 thoughts on “Ma vie de maman au foyer, ce que le congé maternité et parental m’ont apporté!

  1. Je me reconnais tout à fait dans “être à la disposition de”… c’est l’erreur si courante qu’on ne s’en rende compte que trop tard. Comme je travaille depuis la maison, je crois que pour les autres, finalement, je “glandais” sur PC et donc je pouvais m’occuper de tout et de tout le monde. j’ai mis du temps, mais maintenant, chacun a bien compris.

  2. Mon congé parental , je l’ai pris pour souffler tant je n’en pouvais plus du boulot… mais ça ne m’a pas aidée car je continuais quand même à bosser à 4/5 et je me sentais coupable d’être moins présente. Il aura fallu mon BO et le long arrêt qui va avec pour réviser complètement mes priorités. Je continue dans cette voie…
    Passe une belle journée 🙂 Bisous

  3. Un grand isolement pour ma première, mais c’était une première, j’ai sans doute rencontré le mur que tu évoqué. Pour le second que j’espère bientôt, je me prends à rêver de ce temps pour moi aussi 🙂

    1. Alors je te le souhaite sincèrement! Pour moi cette 2 eme immersion dans la maternité a été beaucoup plus sereine… J’en ai vraiment profité!
      Le premier pour aussi n’a pas été évident et à boulversé beaucoup de choses… C’est sans doute ce qui m’a mené là où je suis aujourd’hui et c’est parfait comme ça!

  4. Je vais être en congés de juillet a novembre prochain. j’ai du mal à me projeter dans ce congés, j’ai de la chance, je vais pouvoir profiter des beau jours, faire des balades avec bébé, aller au marché, …

    Après j’ai du mal a voir ce que donnera le rythme de ma journée vu que c’est ma 1ère grossesse. Je vais essayer d’y aller tranquillement sans faire de plan sur la comète, tout en bienveillance et en écoutant mon instinct

  5. J’ai hâte de voir ou tout cela te mène !
    Pour ma fille, j’ai pris un congé parental de 5 mois que je ne regrette pas, mais j’étais très isolé à l’époque alors j’étais bien contente de reprendre le travail même si ça a été une période très difficile à gérer, car ma fille était très souvent malade et j’avais aussi beaucoup de route à faire pour aller au boulot avec une ambiance de travail dégradée.
    Suite à notre déménagement, j’ai pu de nouveau prendre du temps pour ma fille et aussi un peu pour moi parfois.
    Ce break me permet d’envisager d’autres orientations puisque je n’arrive pas à retrouver de poste. Et finalement, je me dis que c’est peut-être une bonne chose 🙂
    En tout cas, ça m’a permis de me rendre compte que j’aimais bien être à la maison et que cela n’empêchais pas les relations sociales. Et puis n’avoir de comptes à rendre à personne à part soi-moi ou sa famille et ne pas avoir d’horaire, c’est finalement un luxe qui me plaît assez. Alors, j’aimerais trouver quelque chose qui me permet un peu ça 🙂

    1. Je suis d’accord c’est un luxe, c’est aussi ce je rêve de trouver!
      Tu as raison, c’est sans doute une bonne chose et l’essentiel est que tu le perçoives de cette manière!
      J’entrais plus isolée aussi pour mon 1er, c’était un peu plus pesant. Pour Petite Marmotte, c’est royal, paisible et équilibré… je me régale! 😉

  6. Je comprend très bien ton ressenti. J’ai été femme au foyer avant de devenir maman au foyer et c’est un choix pleinement assumé même si parfois c’est pesant comme tu le dis d’être la dernière à satisfaire ses besoins … mais malgré ça, ça reste un grand bonheur pour moi 😊

  7. Être à la maison ce n’est pas des vacances. Tu dois être dispo pour tout, tout le monde, tout le temps, tout ça parce que “tu ne travailles pas”! Le positif, c’est que perso, ça m’a permis de me poser et de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire de ma vie.

  8. C’est marrant je me suis posée toutes ces questions récemment. Mon 4ème congé’ mat se termine dans quelques jours, après 6 mois. Je suis un peu triste que ça se termine mais de l’autre côté c’était bien car éphémère. Je ne me vois pas mère au foyer !!

    1. Alors qu’est ce qui t’a fait te poser toutes ces questions?
      Je ne me vois pas mère au foyer pour autant mais avec un travail qui demande d’être moins de déplacement et qui doit plus flexible avec ma vie de famille.

  9. Je me suis demandée si ce n’était finalement pas ça la vraie vie : être dispo pour sa famille et passer plus de temps avec les enfants. Mais en fait je n’ai Pas le tempérament pour ça. J’en ai bien profité car je savais que ça avait une fin, mais j’ai besoin de reprendre une activité !

  10. Comme j’angoisse je suis au 7eme mois et bébé 2 me fais très peur sachant qu’en septembre monsieur reprend le travail après 3 ans et demi à la maison suite un arrêt de longue maladie. Je me retrouverais avec 2 enfants en bas âge à gérer. =O

  11. Arff mon message ne s est pas envoyé, encore 😩 .. je te disais bravo pour ce choix audacieux qui te correspond tout à fait, tu es une femme de caractère ça se voit. Tu prends les bonnes décisions, il faut suivre son instinct, et rien est immuable!! Je suis sure que tu vas nous surprendre avec d autres projets. Moi j adore mon job mais j adore encore plus ma famille, ma vie au sens propre du terme . Et ce rythme de travail me pèse beaucoup, j ai souvent l impression que ma vie défile et d y passer à côté.. et pourtant je suis dans la catégorie des gens pas à plaindre avec toutes les vacances que nous avons 😥 . Je t embrasse ❤️

    1. Je ne comprends pas pourquoi tu as toujours ces soucis pour commenter, en tout cas merci pour ta persévérance!
      Merci beaucoup! Ah oui toi aussi tu as du mal à trouver un équilibre entre ta vie pro et ta vie familiale?! En plus vous avez les travaux qui vous bouffent tout votre temps… Mais ce sera bientôt fini et sûrement que ça te libérera un peu!
      Tu peux bien être dans la catégorie des gens qui ne sont pas à plaindre, c’est ton ressenti le plus important finalement! Comme tu dis, rien n’est immuable 😉
      Bisous ma belle!

  12. En congé maternité pour le moment, je basculerai sur un congé parental. Etre h24 à la maison avec les enfants n’est pas toujours simple mais j’ai envie de tout donner à mes enfants tant qu’ils sont petits, avant de retrouver un travail. Pour le côté social, même si ce n’est pas pareil, je sors tout les jours, j’essaye de voir des adultes tous les jours ou presque et avoir une discussion adulte (pas toujours simple avec les enfants au milieu) pour garder le contact 😀 !! En tous cas le fait d’être maman m’a beaucoup changé… Mais je t’en parle déjà dans un autre article !

    1. Je comprends ton envie de tout leur donner, c’est mon cas aussi. J’ai fait passer mon travail avant tout pendant des années et j’éprouve le besoin aujourd’hui de me réserver un peu de temps pour mon épanouissement personnel. Tout en laissant la priorité à mes loulous! (Le beurre, l’argent du beurre…)
      Finalement avec des enfants nous sommes toujours amenées à rencontrer beaucoup d’adultes et à échanger avec eux et heureusement!!

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hellocoton