Allaitement maternel

Réussir ton allaitement en 8 points

je ne vais pas prétendre avoir les clés pour réussir ton allaitement…

J’en ai réussi un (avec beaucoup de doutes) mais aussi bien, je pourrais en rater un deuxième! Ça n’est pas une science exacte! Il y a ton bébé, le papa, les sages femmes, les infirmières… Et toi! Chacun amène (ou pas) sa pierre à l’édifice!  Alors je te propose un petit tour d’horizon des conseils qui me semblent incontournables pour avoir des chances de réussir ton allaitement et des informations que j’aurais aimé avoir avant de commencer le mien.

A la maternité :

  • Que tu vives un accouchement par voix basses ou une césarienne, l’important est de mettre ton bébé au sein le plus rapidement possible.
  • Tente l’expérience! Va savoir, peut-être que ça ne va pas te plaire du tout, d’allaiter! Tu as le droit, de ne pas aimer ça! (Bon là, je pars du principe que tu aimes et que tu souhaites poursuivre l’expérience!)
  • Fais toi confiance, la nature est bien faite, ton organisme a travaillé sur le sujet de nombreux mois et il te prépare une montée de lait dans les règles de l’art!
  • La montée de lait apparaît environ 3 jours après l’accouchement. Avant ça ton corps produit le colostrum, liquide super riche et plein d’anticorps! Très bon pour bébé!
  • Dis au personnel de santé que c’est ton souhait. Il est indispensable qu’ils aient cette information pour en tenir compte.
  • Les sages femmes seront là pour te montrer comment placer ton bébé ou comment l’aider à prendre le sein correctement. (Tu peux également chercher des vidéo sur internet, une fois chez toi, il y a de quoi faire, comme ici sur le site de La Leache League : Les positions d’allaitements)

Réussir ton allaitement

  • Tu auras tendance à avoir une position “favorite” et un coté préféré… Alors attention à bien alterner dès le début le sein gauche et le sein droit! Si tu sollicites plus le sein gauche que le droit ou inversement, celui-ci va faire une montée de lait plus importante et produire plus de lait! (Conséquence chez moi: un sein droit énorme et le gauche quasi comme avant! C’était très esthétique!)
  • A la maternité puis lorsque tu rentreras chez toi, n’oublies pas, l’idéal c’est de faire “Open Bar” expression des mamans allaitantes que j’adore!

A LIRE : Je t’explique comment j’ai réussi à maintenir ma lactation matin et soir lorsque j’ai repris le travail?

L’entourage :

  • N’écoutes pas ton entourage, sauf si tu as la chance d’avoir une conseillère en lactation pour belle-mère! Fie toi à ton ressenti (je te le conseille d’ailleurs pour bien d’autres sujets que l’allaitement! Tu verras, tu repenseras à cette phrase que tu viens de lire dans peu de temps!!)
  • Ton entourage t’expliquera que ton bébé se réveille beaucoup trop et que c’est dû à l’allaitement et qu’il vaudrait mieux donner le biberon. Ça n’est pas une science exacte, des mamans ont arrêté leur allaitement pour ces motifs là mais leur bébé a continué à se réveiller tout autant. N’oublies pas, après 9 mois au rythme des battements de ton coeur, difficile de ne pas avoir besoin de contact!
  • Il te dira aussi que ton bébé est toujours au sein… Que tu ne fais que ça de l’allaiter… Là, je te conseil d’improviser une séance de Yoga, même si tu n’en as jamais fait, ou de sophrologie… Bref, respire bien profondément… 

Le papa dans tout ça :

  • Son rôle est primordial c’est un facteur déterminant, je te donne dans cet article sur l’allaitement facile  en quoi le papa est un pilier. Il t’accompagne, te soutient et t’aide à faire ce que tu n’auras plus le temps ou l’énergie de faire.
  • Son rôle est tellement important qu’il faut faire le choix d’allaiter à deux!
  • Il pourra te préparer à manger, changer les couches… Et dis lui bien que ça n’est pas le fait de donner le bib qui lui donne sa position de père! Le papa c’est lui! (enfin ça, il n’y a que toi qui peut le savoir! Ohhh ça va, je plaisante!) 

Ton bébé :

  • Les 1er jours de la vie d’un nouveau-né sont éprouvants, il passe d’un milieu chaud, nourri à volonté directement par le cordon ombilical… À un milieu plutôt froid, dans lequel il va devoir faire des efforts pour respirer, pour s’alimenter (les tétées sont fatigantes pour un bébé)! Il va donc pleurer, plus ou moins selon les bébés, ça n’est pas que tu n’arrives pas à nourrir correctement ton bébé, c’est simplement que son arrivée sur terre est perturbante!
  • Les 1er jours après leurs naissances, les bébés la majeur partie du temps, perdent du poids. Généralement les 2-3 premiers jours. Puis arrive la montée de lait et ils reprennent du poids. C’est donc normal, ne t’inquiètes pas, inutile de remettre en cause ton allaitement pour ça! (Sauf cas de perte de poids important ou avis médical contraire!)
  • les 1ères tétées après l’accouchement provoquent des mini contractions. je te le dis, parce que j’en ai été surprise, malgré ce que j’avais lu sur le sujet, je ne le savais pas! Elles permettent à l’utérus de reprendre petit à petit sa forme initiale (La nature est décidément bien faite!).
  • Durant les premiers mois de l’allaitement ton bébé va prendre en moyenne 8 à 12 tétées par 24H. Autant le savoir, ça prend du temps! Le lait maternel se digère très rapidement et l’estomac d’un bébé est tout petit, il va donc manger peu mais fréquemment.

Les pics de croissance :

  • Il y a, c’est fréquent mais pas obligatoire, des périodes pendant lesquelles ton bébé va vouloir téter en non stop quasiment, pendant 2/3 jours d’affilé. Ces pics se produisent généralement à 3 semaines, 6 semaines, 12 semaines puis une fois par mois.
  • Dans ces cas là, tes seins te semblent un peu plus vides qu’à l’habitude, tu as l’impression que tu n’as plus suffisamment de lait pour le nourrir et ton bébé s’agite au sein… C’est un classique du bébé allaité! C’est épuisant mais ça va passer!
  • Mettre ton bébé au sein est le meilleur moyen de stimuler ta lactation. Tu peux aussi consommer des tisanes qui la favorisent. Tu peux en commander en pharmacie ou en acheter certaines qui sont déjà prêtes! Bien souvent on y trouve : fenouil, fenugrec, cumin, anis étoilé, houblon, ortie blanche…

Objets pratiques pour bien vivre ton allaitement!

Je te présentais le matériel très utile pour la conservation du lait… Cette fois, ce sont des objets qui ne sont pas indispensables mais qui te faciliteront la vie!

  • Un lit side bed, vous verrez que la nuit vous allez vous relever au début, de nombreuses fois. Ce Lit cododo pour bébé/berceau est en vente en ligne et est accessible en prix! Ce lit se colle au tien, ce qui permet de récupérer ton nourrisson pour la tétée à moindre effort… Et de le reposer pour dormir tranquille!

Réussir ton allaitement

  • Coussin d allaitement, vous pouvez trouver celui-ci chez Verbaudet à 29,90€ hors promotion. Celui-ci est bien pratique, avant l’accouchement il te permet de caler ton ventre et de le glisser entre tes jambes pour avoir une position plus confortable malgré ton énorme bidon!

Réussir ton allaitement

  • un fauteuil confortable, vous allez y passer du temps, il faut donc être bien installée. J’ai utilisé ce fauteuil de chez Ikea parce qu’on me l’a prêté mais il est très pratique! Il est suffisamment large pour glisser le coussin d’allaitement et se caler le bras qui soutient votre bébé. En plus on peut bercer bébé dedans… (Evidemment, n’importe quel autre fauteuil confortable et un peu large pourra faire l’affaire).

Réussir ton allaitement

Derniers petits conseils pour la route :

  • N’hésites pas à te rendre sur la page Facebook de cette consultante en lactation, tu trouveras pleins d’informations sur sa page et en plus elle organise le quart d’heure allaitement, quart d’heure pendant lequel tout le monde peut lui poser des questions sur ce sujet et elle répond! (J’ai eu l’occasion de tester)
  • Les pires ennemis de l’allaitement sont la fatigue et le défaut de conseil ou pire, les mauvais conseils! Alors ménage toi! Profites en pour dormir en même temps que ton bébé, même vingt petites minutes, c’est toujours ça de pris! Fais appelle aux consultantes en lactation, aux forums allaitement, aux associations…

Instants magiques, selon moi!

Et puis ces moments indescriptibles… Être connectée d’une manière si intense, physique à ton p’tit bout! C’est un plaisir immense qui t’attend! Profites-en, même si tu te sens fatiguée, dis toi bien que ça ne durera pas! Ça va même passer vite, trop vite!

Et puis quand tu es vraiment fatiguée, viens faire un tour ici, on en parlera… Je suis passée par là! Tu as sûrement pleins de questions à poser, c’est à toi!

  Source de l’image à la une

reussir ton allaitement

Cet article n’est pas sponsorisé.

21 thoughts on “Réussir ton allaitement en 8 points

  1. En lisant ton article, je me fais toujours cette réflexion : “pourquoi ne parle-t-on pas de tirer le lait”.
    Bien souvent, le sein ne fonctionne pas on te dit : “file le bib”…

    Pendant ma grossesse, j’ai eu la chance de rencontrer une sage-femme qui l’avait évoqué et heureusement car ma fille n’a jamais pris le sein. Quant à la césarienne, tu es séparée du bébé pendant au moins 3 heures, c’est énorme pour ne pas louper son allaitement.
    De mon côté, c’est avec mon chirurgien que tout s’est joué : je lui ai parlé de mon idée de tirer le lait, il a tout fait pour mettre en place le nécessaire, au début, les SF me faisaient donner mon lait à la seringue… Grâce à ce Dr, on a pu mettre l’allaitement en tirant le lait.
    Conseillère en lactation et SF néant, pas concernées, seulement au sein…
    Aujourd’hui, je lui donne toujours mon lait, et je dois dire que le papa me soutient énormément.

    1. C’est bien là tout l’intérêt de ces lieux d’échanges que sont les blogs(comme le mien et bien d’autres!) ça permet à ce que chacun puisse apporter son savoir, sa propre expérience… Honnêtement je ne pensais pas que tu pouvais uniquement tirer ton lait sans mettre bébé au sein… En tous cas pour un allaitement pérenne! On ne peut pas tout savoir…
      Pendant combien de temps ta lactation à fonctionné uniquement avec un tire lait? C’est intéressant et ça peut servir à d’autres! 😉

      1. Ma fille à 18 mois, mais je dois tirer mon lait 3 fois par jour pour avoir la quantité dont elle a besoin.
        Le principal est de tirer à horaires réguliers, plus de fois que de tétées, pour entretenir la lactation. Et puis, on bon tire-lait est impératif double pompage et pas uniquement pour le gain de temps pour stimuler aussi.
        Donc à ce jour, cela fait 18 mois que je tire mon lait uniquement.

  2. Bonjour Valérie,
    Je m’en tiendrai à mon rôle de papa. Quand ma fille est née mon épouse et moi étions tout à fait favorable à ce qu’elle donne le sein, bien qu’à l’époque c’était très mal vu (on était traités de fainéants)
    Pourtant ce fut une très grande satisfaction et que du bonheur. Vous savez, pour un papa c’est peut-être un même plaisir que pour la maman que de regarder son bébé téter.
    Bien sûr, dans la journée nous sommes bien un peu mis à contribution, mais d’un autre côté, la nuit nous n’avons pas à nous lever pour aller préparer les biberons. Alors finalement, à mon avis il n’y a que des côtés positifs, d’autant plus que pour l’enfant je pense que c’est le lait le meilleur possible.
    Bonne fin d’après midi,
    Claude

  3. Merci pour cette article, l’allaitement me tient à coeur avant même que je sois enceinte, après jai peur de ne pas tenir le rythme, mais bon ça on verra, et ce qui m’inquiète le plus c’est la reprise du travail avec l’allaitement… on ma conseillé soit de tiré mon lait pour quand je serai absente et gardé les tétés du matin et soir, voir peut être un allaitement mixte mais j’ai peur en passant avec du lait infantile, je ne sais même pas si c’est possible ^^ bon je vais dans une maternité amie des bébés donc j’espère être bien guidé.

    1. Je suis ravie si ça peut répondre à certaines de tes questions. Laisse toi le temps de découvrir l’allaitement avec ton bébé (c’est une fille ou un garçon ? Je suis curieuse!) Tu vas reprendre le travail au bout de combien de temps?

    2. Effectivement, c’est comme ça que j’ai procédé, avant ma reprise en plus des tétées, je tirais mon lait (toujours à la même heure pour que mon corps s’habitue et produise un peu plus) je les ai congelé (voir l’article sur l’allaitement et les accessoires). Tu peux garder les tétées matin et soir évidemment!
      Si tu tiens à ce que ton allaitement se poursuive quelques mois il faudra quand même stimuler ta lactation en journée, avec un tire lait manuel par exemple. (Perso je le faisais une fois entre midi et deux)
      Pour l’allaitement mixte, le seul hic possible, c’est que ton bébé fasse un choix… Ou peut être qu’il refuse le bib ( c’est ce qu’a fait Fripouille) mais c’est possible!
      Il faut tâtonner, car comme je le disais un allaitement ça se compose à deux (au minimum)! N’hésite surtout pas à me solliciter je te répondrais avec plaisir et avec mon expérience! 😉

  4. Coucou !
    Je n’ai pas d’enfants,mais je trouve ton billet très intéressant et complet : il est en effet important de se sentir entouré et soutenu dans son choix, par ce qu’en effet il n’ a pas de mauvais choix, que l’on décide d’allaiter ou non ! Ton expérience est intéressante, j’ai appris plein de trucs 😀 😀 (oui j’avoue j’y connais pas grand chose mais je commence à en entendre parler par les copines :)) ! Bisous !

    1. Alors tant mieux si tu as appris quelques petites choses, si tu commences à en entendre parler par tes copines c’est probablement que tu atteins LA tranche d’âge!! Ça veut dire aussi que tu dois être beaucoup plus jeune que moi!!
      Bisous et je suis ravie de ton retour!

  5. Moi j’ai été très mal conseillée à l’hôpital et ma fille est née un peu en avance alors elle n’arrivait pas à bien téter, au bout d’une semaine avec la douleur et les pleurs j’ai arrêté de lui donner le seins. Je tire-allaite depuis 3 mois et demi maintenant. C’est vrai que c’est différent mais ça permet de donner le meilleur à son p’tit loup et de ne pas subir les pleurs de famine quand elle n’arrive pas à téter. Article très intéressant. Si petit deuxième il y a, je n’hésiterais pas à revenir prendre des astuces 😉

    Merci !

  6. […] Cette Box Sérénité comprend: 1 tire-lait manuel Avent, des pots de conservation, un biberon, des coussinets absorbants, une protection du mamelon, de la crème lansinoh, des coussinets apaisants, un tablier d’allaitement, un bracelet d’allaitement et de la tisane bio (La tisane avec tout ce qu’il faut dedans, comme je vous l’expliquais dans Réussir ton allaitement en 8 points).  […]

Les commentaires font vivre le blog et me font plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.